Actualités

Feuillets de cuivre : ambitieux, excellent, original...

 

Pour l'instant, les retours sont excellents pour Feuillets de cuivre de Fabien Clavel. La preuve ici encore avec une belle fournée de chroniques enthousiastes !

 

"Feuillets de cuivre (...) est un univers particulièrement riche et mené de main de maître qui mérite le détour." 

 

"Fabien Clavel signe avec « Feuillets de cuivre » un roman ambitieux et ingénieusement construit dans lequel les références littéraires abondent pour la plus grande joie du lecteur. Outre la qualité du texte lui-même il faut aussi reconnaître l’attrait exercé par son enveloppe puisque Actusf a accordé un soin tout particulier à la présentation de l’ouvrage qui comprend en sus d’excellentes préface et postface." 

 

"Feuillets de cuivre est excellent dans son registre, avec une écriture riche, des personnages bien campés et des énigmes tordues comme il faut" 

 

"voilà un livre à la construction originale, qui m'a changé avec plaisir de mes lectures plus linéaires. J'ai été séduite par son ambiance gothique teintée de steampunk, ses enquêtes ayant pour pivot la littérature et les livres et son héros amoureux des livres. Le style de Fabien Clavel est très agréable à lire et son érudition passionnante. L'histoire était en plus trépidante ! Une très bonne lecture qui ne donne qu'une envie une fois terminée : lire encore plus !" 

 

"Feuillets de Cuivre s’est révélé être une très bonne lecture, à travers ses différentes nouvelles qui surprend par sa construction entre recueil et roman." 

On aime Philip K. Dick Goes to Hollywood

 

Ils ont aimé Philip K. Dick Goes to Hollywood de Léo Henry et ils le disent :

 

"Et donc un très chouette petit recueil au final : les deux textes les plus longs, « Meet the Beätles ! » et « Fe6 !! », sont clairement au-dessus du lot à mes yeux, et suffisent à rendre le recueil hautement recommandable ; mais comme le reste vaut le coup aussi… Un beau cadeau, donc, que ce petit recueil." 

 

"Comme vous l'avez compris, bilan plus que positif pour ce recueil à la couverture splendide (l'auteur, Diego Tripodi reçoit un vibrant hommage à l'intérieur) qui regroupe cinq bons textes, dont deux petits bijoux. Petit livre de 128 pages (...) qui se lit avec avidité tellement c'est bon."

 

Recueil de Léo Henry offert pour tout achat de deux livres (papier) dans notre catalogue.

La réédition du Travail du Furet saluée par les chroniques

 

Plusieurs chroniques saluent le travail de réédition du Travail du Furet de Jean-Pierre Andrevon :

 

  • Un papier dans Les Affiches Grenobloises

 

"Mêlant anticipation proche et tendance pulp assortie d'un hommage forcené au 7ème Art via l'évocation d'un univers hollywoodien où le film noir cotoie aussi bien la série B, le western que l'aventure en Technicolor, le roman a mieux que bien vieilli au point qu'on puisse le croire écrit cette année." 

 

"Autant de textes inquiétants, peut-être prémonitoires, que découvrira ou relira avec plaisir le lecteur de ce livre conclu par une interview de l'auteur." 

Première chronique pour Utopiales 2015

 

La première chronique pour l'anthologie Utopiales 2015 est signée Boudicca du Bibliocosme :

 

"Une anthologie de qualité qui donne notamment l’opportunité d’obtenir un aperçu du prochain roman d’Alain Damasio tout en découvrant des textes inédits de grands auteurs étrangers. Si toutes les nouvelles ne se valent évidemment pas, la majorité d’entre elles restent de très bonne facture aussi est-ce avec grand plaisir qu’on arpente chacune des réalités nées de la plume de ces treize inventifs auteurs."

Dernière fenêtre sur l'aurore, "âmes sensibles d'abstenir"

 

Deux nouveaux avis sur le noir de chez noir Dernière fenêtre sur l'aurore de David Coulon :

 

"L’histoire est bonne, le style est sec, sans fioriture, incisif comme ces couteaux qui tuent les femmes. Il y a de la rage, du sang, et de la folie. David Coulon a la plume violente et cruelle. Âmes sensibles, passez votre chemin." 

 

""Dernière fenêtre avant l'aurore" est un thriller psychologique qui repose sur la personnalité des différents personnages et se déploie en plusieurs dimensions, en particulier, le passé, qui tient une place primordiale. (...) On ressort étourdi de cette lecture, rempli de doute. (...) David Coulon nous offre une dernière fenêtre sur l'aurore, pour reprendre le titre, mais c'est plutôt un crépuscule auquel on assiste. Les lumières s'éteignent les unes après les autres, pour nous plonger dans les mêmes ténèbres que celles qu'affrontent les personnages." 

Glissement vers le bleu, proche des facéties de Sheckley

 

Et c'est un compliment, comme en témoigne la chronique de Sylvain Bonnet du Salon Littéraire sur Glissement vers le bleu de Robert Silverberg et Alvaro Zinos-Amaro :

 

"Au final (et quel final, on pense vraiment, je me répète, au meilleur de Robert Sheckley et R.A.Lafferty), Glissement vers le bleu convainc et laisse aussi un goût amer dans la bouche : vraisemblablement, il s’agit d’un des derniers textes de Robert Silverberg mais qu’importe après tout : le Mandala continue !"

Stoner Road "vous donnera chaud, très chaud" !

 

On reparle de Stoner Road de Julien Heylbroeck à l'occasion de la parution de deux nouvelles chrnoniques :

 

"[J]’ai franchement dévoré Stoner Road de Julien Heylbroeck. Avec un style d’écriture qui va droit au but tout en nous mettant directement sous les lourds rayons de soleil du sud de la Californie, avec une thématique pleine de la lourdeur du Stoner, (...) [r]arement un livre a aussi bien porté son titre, on ne pourra vraiment pas lui reprocher d’être une publicité mensongère." 

 

"Mené tambour battant, sous un soleil ardent, Stoner Road est un roman qui aura le mérite de constituer un divertissement correct malgré ses défauts." 

Promotion numérique en novembre

 

En novembre, c'est le retour des promotions sur le numérique ! Cinq titres de fantasy sont à -50 %. Profitez-en, c'est du 2 au 30 novembre :

 

Feuillets de cuivre, un petit bijou

 

Il n'est pas encore sorti mais il fait déjà beaucoup parler de lui... et en bien. Feuillets de cuivre de Fabien Clavel a déjà su convaincre les lecteurs, la preuve :

 

 

"[Un] chef d’œuvre de complexité discrète" 

 

"Pour les amateurs de steampunk, c’est donc du pain béni (même si encore une fois, l’attirail du genre reste au second plan). Pour les autres, pour peu qu’ils n’aient pas peur de se frotter à quelques meurtres particulièrement sordides, c’est un joli polar sombre dans un Paris fin XIXème/début XXème fantasmé qui s’offre à eux. Pari réussi pour Fabien Clavel qui, sous des abords de littérature populaire, nous donne un roman plus construit qu’il n’y parait." 

 

"Tour à tour steampunk, fantastique, clin d'œil littéraire, Feuillets de cuivre est un roman admirablement bien écrit, agréable à lire et passionnant." 

 

"Feuillets de Cuivre est un de ces petits bijoux de la fin de l’année qu’il va falloir chérir. Au-delà du magnifique objet proposé par l’éditeur on a la possibilité de découvrir un roman étonnant, prenant et immersif." 

 

Et en bonus, retrouvez Fabien Clavel en interview sur Mythologica :

"D’une certaine manière, je pourrais dire en reprenant Flaubert : « L’inspecteur Ragon, c’est moi »."

On reparle du Dernier Chant d'Orphée

 

On reparle du Dernier Chant d'Orphée de Robert Silverberg sur le Daily Mars avec une chronique signée Deborah :

 

"Roman fort agréable à lire, nous voici dans un ouvrage type Contes et légendes qui revient aux racines du mythe. (...) Comme le prévient le titre, c’est un chant avant tout. Celui d’une vie, celui d’un héros qui se pose la question de la foi, du divin et surtout du libre arbitre."

 

Pour rappel, Robert Silverberg sera présent la semaine prochaine au festival Utopiales à Nantes !

Simulacres et illusions, "du concentré de bonheur"

 

Un papier enthousiaste de Gregory Drake à retrouver dans le Bifrost n° 80, qui vient de sortir, sur la monographie Philip K. Dick, Simulacres et illusions :

 

"Une fois dans les mains du lecteur, l'objet-livre (assez rare pour qu'on en souligne la nature) tient ses promesses : Philip K. Dick, Simulacres et illusions est aussi beau qu'il est riche. Illustré de manière remarquable par une iconographie sans précédent, les pages sont ornées d'images rarement vues ailleurs. (...) Du concentré de bonheur." 

Trolls et légendes, une anthologie "de haute volée"

 

C'est l'occasion de reparler de l'anthologie Trolls et Légendes, qui continue son petit bonhomme de chemin :

 

  • Sylvie Gagnère dans Présences d'esprits 87 :

"Une anthologie de haute volée, qui mérite sa place dans la bibliothèque !" 

 

"Cette anthologie est une réelle réussite et nous propose des nouvelles élaborées et plaisantes autour de la thématique du troll." 

 

"une sélection de nouvelles de fantasy de qualité" 

 

Métaphysique du vampire convainc !

 

Métaphysique du vampire de Jeanne-A Debats continue de plaire auprès des lecteurs :

 

"Passant allègrement du roman d'aventure à la fantasy, du steampunk au roman d'anticipation, Jeanne-A. Debats nous entraine dans les pas de son vampire atypique, monstre sarcastique qui se nourrit de ses congénères et combat le mal à sa façon. (...) Les intrigues sont bien menées, passionnantes et hilarantes. L'humour omniprésent, bien souvent caustique et ironique, est d'ailleurs le grand point fort de ce recueil [.]" 

 

"Métaphysique du vampire est l’une des meilleures choses qui soient arrivées au cours de cette rentrée donc si vous souhaitez passer un bon moment de lecture et vous amuser alors n’hésitez pas une seconde et jetez-vous dessus…" 

Le sommaire des Utopiales 2015 est en ligne

 

Voici le sommaire détaillé de l'anthologie Utopiales 2015, à paraître le 5 novembre mais disponible en avant-première aux Utopiales. Mine de rien, c'est quand même notre septième !

 

  • "Réalités" - Préface de Sylvie Lainé et Roland Lehoucq
  • "Les yeux en face des trous" - Alain Damasio (INÉDIT)
  • "Immersion" - Aliette de Bodard (traduction de Bastien Duval et Antoine Mottier)
  • "Welcome Home" - Jérôme Noirez (INÉDIT)
  • "Un demi bien tiré" - Philippe Curval
  • "Dieu, un, zéro" - Joël Champetier
  • "Les aventures de Rocket Boy ne s'arrêtent jamais" - Daryl Gregory (traduction de Claire Kreutzberger)
  • "Le vert est éternel" - Jean-Laurent Del Socorro (INÉDIT)
  • "Coyote Creek" - Charlotte Bousquet (INÉDIT)
  • "Intelligence extra-terrestre" - Stéphane Przybylski (INÉDIT)
  • "Pont-des-Sables" - Laurent Queyssi (INÉDIT)
  • "Versus" - Fabien Clavel (INÉDIT)
  • "Smithers et les fantômes du Thar" - Robert Silverberg (traduction d'Éric Holstein - INÉDIT)
  • "Visage" - Mike Carey (traduction de Sylvie Denis - INÉDIT)

 

Et si vous ne pouvez pas vous rendre sur le festival, sachez que vous avez la possibilité de recevoir votre exemplaire dédicacé si vous le précommandez avant le 25 octobre.

 

Premier avis sur Feuillets de cuivre

 

Alors que le livre ne sortira en librairie que le 5 novembre (mais il est déjà disponible en salon et à la précommande pour le recevoir dédicacé), le premier avis sur Feuillets de cuivre de Fabien Clavel vient de tomber et il est signé Gromovar (son blog) :

 

"Rapide, nerveux, follement exotique, "Feuillets de cuivre", s’il oscille entre des constructions complotistes très (trop) complexes et des situations concrètes trop vite réglées ce qui l'emmène souvent bien près de sauter le requin, est néanmoins d’une lecture agréable. Il est un plaisant divertissement qui plonge un moment le lecteur dans un monde où Casque d’Or rencontrerait Auguste Dupin. De la bonne lecture de détente." 

Les Neiges de l'éternel, une bonne surprise

 

Parmi les chroniques, toujours très positives, des Neiges des l'éternel de Claire Krust, signalons également une courte interview qui vient accompagner l'avis de Lucie de Librosophia :

 

"L’idée des récits entrecroisés est venue naturellement, sans que j’y réfléchisse, et s’est révélée une excellente façon de représenter les différents personnages et points de vue. Du point de vue de l'écriture pure et simple, c'était aussi un exercice qui sortait de l'ordinaire."

 

"Avec une écriture précise et douce, Claire Krust nous dépeint une galerie de destins brisés au cœur d'un Japon qui n'a jamais existé. Sa propension à l'intimiste et sa magnifique figure fantastique permet aux Neiges de l'éternel de figurer parmi les surprises de lectures agréables de cette rentrée littéraire." 

 

"« Les neiges de l’éternel », sous une superbe couverture de l’artiste taïwanaise JungShan Chang (...), a suffisamment à offrir pour satisfaire un lecteur souhaitant une lecture reposante, empreinte d’une certaine sérénité froide (les faits relatés sont parfois durs) et offrant une construction tout à fait pertinente." 

 

"Sous une couverture superbe, une très belle écriture au service d'un récit aux multiples voix..." 

La Santé par les plantes, offre couplée papier + numérique

 

C'est une première pour nous, le roman de Francis Mizio La Santé par les plantes est disponible au format numérique... mais pas chez nous, chez un autre éditeur : Multivers éditions ! C'est donc l'occasion pour nous d'expérimenter une nouvelle offre, pour les amoureux du papier aussi bien que du numérique : il vous est en effet possible d'acquérir l'ouvrage sous ses deux formes pour 9 €, soit seulement 1 € de plus que la version papier. Une offre "bundle", comme on appelle ça dans le jargon de l'édition, qui on espère aura vos faveurs !

 

Pour cela, rien de plus simple : direction Multivers pour profiter de cette offre, non limitée dans le temps... mais uniquement disponible sur le site de l'éditeur.

 

 

  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53