Actualités

Deux de plus pour Lancelot

Deux nouveaux avis pour l'anthologie Lancelot :

 

"La figure du chevalier légendaire est réinterprétée de diverses manières, et ils sont bien peu d'auteurs à l'épargner, tout en s'accordant sur son charme mythique, pour le plus grand plaisir du lecteur. Une très belle anthologie, qui plus est à un prix carrément abordable pour son volume." 

 

"Au final si certains textes (ceux de Nathalie Dau, Lionel Davoust, Anne Fakhouri, Frank Ferric et Karim Berrouka) m’ont plus marqué que d’autres, je n’ai eu aucune déception à la lecture. L’ensemble forme excellente anthologie, dont la lecture est vivement recommandée (et franchement, comment voulez-vous résister à cette couverture ?)." 

Trois avis pour Fées, weed & guillotines

Trois nouveaux avis pour le roman de Karim Berrouka, Fées, weed & guillotines :

 

"Vous aimez les enquêtes policières un peu décalées, l’humour grinçant et les situations loufoques ? Ce roman est pour vous. Un bon polar, plein d’un humour dont on ne se lasse pas. Il est impossible d’en faire un résumé satisfaisant, mais si la morosité s’empare de vous, n’hésitez pas." 

 

"Personnages attachants ou truculents, répliques bien senties, cadre original, ingrédients pimentés et festifs… Que demander de plus finalement ? La fantasy urbaine se montre décidément en forme ces derniers temps et on peut vraiment saluer l’approche de l’auteur et surtout la façon dont il a su mener à bien celle-ci. A mettre entre toutes les mains pour un bon moment de détente… mais sans prétendre le réduire à cela ! 

Car Fées, weed et guillotines pourrait bien vous entraîner un pas plus loin que vous ne l’auriez imaginé. C’est aussi ça la magie." 

 

"Un roman noir mâtiné de fantasy urbaine, passé à la moulinette pour en faire un livre hors normes, qui vous fera rire par son inventivité intarissable." 

Trois avis pour Lancelot

Trois nouveaux avis sur l'anthologie Lancelot.

 

"Neuf histoires mettant en scène Lancelot, neuf textes qui ont chacun leur propre vision du personnage, leur ambiance, leur ton. Neuf nouvelles qui m’ont régalée, si bien que, si je puis désigner quelques coups de coeur, je dois avouer que c’est vraiment pour en distinguer, car tous les textes m’ont plu ! :) Une excellente anthologie qui ravira tous les passionnés du mythe." 

 

"Les auteurs ont réussi le pari de conter Lancelot de neuf façons différentes tout en gardant le personnage tel qu’il est présenté à travers les légendes arthuriennes que nous connaissons." 

 

"(...) je crois qu’aucun récit ne l’emporte, qu’ils sont tous passionnants et surprenants alors même que leur base est classique et connue." 

Carton plein pour L'Opéra de Shaya !

La plume de Sylvie Lainé continue de conquérir les lecteurs avec son dernier recueil, L'Opéra de Shaya.

 

"Là encore, Sylvie Lainé signe un récit assez superbe et y dit des choses terribles avec une grande délicatesse. Et c'est beau quoi. (...) Sylvie Lainé connaît le genre sur le bout des doigts et elle utilise les outils dont elle a besoin avec respect et une bonne dose de malice. Mais ça reste des outils, l'essentiel n'est pas là. L'essentiel il est dans ce qui lui permet de raconter et là, à chaque fois, elle trouve la manière qui fait mouche, qui évite tous les clichés, pour poser un regard neuf sur le sujet abordé. Et elle réussit son coup à chaque fois. Tout ça pour vous dire que oui, évidemment, il faut absolument lire L'Opéra de Shaya. D'ailleurs je ne comprends même pas que vous ne l'ayez pas déjà lu." 

 

"Les nouvelles de Sylvie Lainé sont toujours des petites merveilles de délicatesse, d'intelligence et de poésie. Elle ne m'a pas déçue avec ce nouveau recueil de 4 histoires. Si la plus longue, la première, "L'Opéra de Shaya" est la plus belle sans doute, car la plus fouillée et la plus réfléchie, toutes proposent une très belle réflexion sur la différence, la communication et l'amour. "Un amour de sable" est mon second coup de coeur dans ce recueil." 

 

"Sylvie Lainé écrit peu, pas très long, et très bien. Son style, ou sa patte, est toute en subtilité, en émotions, en sensations, sur le plaisir et la difficulté de communiquer avec l’autre. N’hésitez pas !" 

 

"Une belle thématique centrale traitée de façon originale au travers de textes à la fois légers et intelligents. Le lecteur pourra être surpris, amusé, perplexe, soulagé ou encore en avoir l'eau à la bouche ; dans tous les cas il sera charmé par la plume et les talents de conteuse de Sylvie Lainé." 

Jour de sortie

Aujourd'hui, deux de nos titres sortent en librairie !

 

Le premier c'est bien évidemment la conclusion du cycle magistral qu'est Majipoor. Robert Silverberg y est retourné pour la dernière fois avec le recueil Dernières nouvelles de Majipoor, à découvrir en papier ou en numérique.

 

 

L'autre sortie, c'est le numéro 19 de la revue Fiction, qui vous propose pour son numéro d'été un très beau sommaire : entretiens Ian McDonald/Anne Fakhouri et Fabrice Colin/Serge Lehman, des nouvelles de Robert Silverberg, James Morrow, Estelle Faye, Jeffrey Forde, Kate Wilhem... Et toujours les rubriques habituelles.

 

On reparle de la Crédille

On reparle de Cette Crédille qui nous ronge de Roland C. Wagner avec Baroona sur son blog :

 

"On suit Quartz B dans sa quête pour répondre à la Question Alimentaire. Novella oblige, ça va vite, ça se lit vite, ça s'enchaîne, ça en devient un petit thriller. Un bon livre avec de sympathiques illustrations animalières de Philippe Caza." 

On reparle des Coups de coeur des Imaginales

Une nouvelle chronique pour l'anthologie Les Coups de coeur des Imaginales, signée Boudicca sur son blog :

 

"Cette anthologie des « Coups de cœur des Imaginales » se révèle au final de très bonne qualité, tant pour la diversité des thèmes abordés que pour la variété des styles proposés. Un moyen sur et efficace de découvrir ce dont les auteurs français de fantasy sont aujourd’hui capables." 

On reparle d'Au fil du temps

Une chronique pour Au fil du temps de George R. R. Martin, à retrouver sur Psychovision :

 

"Au final, ce recueil est un excellent moment de lecture, permettant de découvrir aussi bien les différentes possibilités de son auteur que son évolution en tant qu'écrivain, de se rappeler qu'il est autant capable de créer des univers désenchantés qu'un brin optimiste, de faire de la politique que d'offrir un divertissement sympathique. Une occasion donc de découvrir la partie immergée de l'iceberg à ceux qui ne l'ont pas encore aperçus."

 

Deux autres avis pour L'Opéra de Shaya

Deux nouveaux avis pour L'Opéra de Shaya de Sylvie Lainé :

 

"Sur quatre nouvelles, L'opéra de Shaya en contient donc trois d'excellente et une quatrième avec d'excellentes propositions de SF. Dans ces quatre textes, vous croiserez donc de nombreux extraterrestres, des décors exotiques, des réflexions, de la cruauté et de l'émotion. La plume de Sylvie Lainé sait ainsi proposer des univers différents et des histoires originales durant chacun des textes présents." 

 

"L’opéra de Shaya, avec ses quelques 100 pages, est un récit tout à fait complet avec un début et une fin, et qui ne laisse ni une impression de trop, ni de pas assez. (...) [J]’apprécie particulièrement cette capacité à écrire un texte aussi riche et passionnant en si peu de pages." 

Trois romans gore en numérique

Sont désormais disponibles en numérique, trois romans gore de Christian Vilà :

 

En voulant remonter un trésor enfoui au milieu de l’océan Pacifique, l’expédition menée par Nordin l’archéologue et par Gladys réveille une force maléfique ancestrale. L’U.S. Sunpearl recueille les survivants du massacre, mais l’horreur continue à se déchaîner à son bord et va se répandre dans tout l’archipel…

 

Le groupe de hard rock « Jack the Knife and the Rippers » tourne son nouveau clip à Paris. Ils réveillent alors malgré eux la Bête et les massacres commencent dans l’entourage du groupe. Comment arrêter la Bête avant qu’elle ne déchaîne l’Apocalypse à leur concert au Zénith de Paris ?

 

La mort noire : une nouvelle drogue révolutionnaire qui fait fureur. Mais quand on retrouve des junkies transformés en tas de chair sanguinolente, Béa et sa bande commencent à se poser des questions. Qui est vraiment Evil, la mystérieuse femme qui leur vend leurs doses ? Et que renferme réellement son sac ?

Deux nouvelles chroniques pour Shaya

Deux nouvelles chroniques pour L'Opéra de Shaya de Sylvie Lainé :

 

"En fait, L’opéra de Shaya mérite votre attention, franchement. Encore une fois, Sylvie Lainé s’impose comme une figure de proue de l’imaginaire français et notamment dans ce format difficile et finalement un peu injustement boudé qu’est la nouvelle. Rien que pour la novella éponyme, le recueil se doit d’être lu. Ajoutez une interview passionnante – comme quoi, Sylvie Lainé elle-même pourrait être bien plus intéressante que son travail ! Oui, c'est possible ! – et il n’y a vraiment plus de raisons de rater cet excellent recueil qui cumule les qualités." 

 

"Avec un coup de cœur pour L’Opéra de Shaya et Un amour de sable, qui, de manière innovante, amènent à s’interroger sur l’altérité absolue, extraterrestre, et sur les sentiments entre des consciences aux matérialités distinctes, le tout dans une ambiance intergalactique." 

Fées, weed & guillotines : 2 nouveaux avis

Deux nouveaux avis pour Fées, weed & guillotines de Karim Berrouka.

 

Le premier dans le Midi Libre :

 

Le second dans la Yozone :

"Sous ses apparences de grosse parodie, avec ses dialogues bien relevés et le rôle prépondérant de l’herbe qui fait rigoler, « Fées, Weed et Guillotines » se révèle un excellent thriller fantastique, dont l’âpreté et la violence-sous-jacente ne sont désamorcés que par cette écriture très maîtrisée, entre humour noir et figures de style aux termes choisis. Un cocktail de genres inclassable, qui nous fait avancer en terrain inconnu, avec comme seules certitudes qu’on n’est pas au bout de nos surprises, et qu’avec un tel bouquin en mains, on ne voudrait être ailleurs pour rien au monde."

Une de plus pour Lancelot

Nouvelle chronique pour l'anthologie Lancelot avec BlackWolf (son blog) :

 

"Entre humour, fantasy, onirisme ou magie chaque texte apporte sa propre pierre à la légende ainsi qu’au personnage et mérite d’être découvert pour peu qu’on s’intéresse à Lancelot." 

  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53