Actualités

Au fil du temps dans Bifrost

Un joli papier de Jean-Pierre Lion dans le Bifrost n° 74

 

""Variantes douteuses" est le plus long et le meilleur texte du volume, un récit nourri de la passion de l'auteur pour les échecs, une histoire qui, avec "Assiégés", justifie le titre du recueil (et sans doute son achat). (...) La SF va bien sûr s'inviter dans le texte et (...) l'essentiel est bien dans les rapports entre les personnages. Dire que Martin est brillant relève du pur euphémisme. Bref, si ce recueil n'est pas le meilleur de George R. R. Martin, la plupart s'en satisferont largement." 

Sortie numérique : trois polars !

Trois nouvelles sorties numériques en ce jeudi, trois polar teintés de fantastique signés François Darnaudet.

 

 

Les membres bordelais de l'Agence HPL sont sur les dents : Tom Marois a disparu ! Parti à Venise en compagnie d'un ami, il n'a plus donné signe de vie. Or, sur l'île de Torcello, un mystérieux docteur Bissolatti semble réaliser des expériences extraordinaires. Des héros de la littérature populaire apparaissent et disparaissent sur les quais d'une Venise intemporelle... La lagune vénitienne se transforme en lagune des mensonges.

 

 

Au Château d'alcool, le film qui tue a encore frappé ! Mais, cette fois, les flics ont récupéré une vieille cassette VHS avec l'œuvre démoniaque. Pour visionner cette horreur cinématographique, il n'y a guère qu'un seul volontaire : Julien Gras, auteur de série Z, journaliste pigiste, smicard littéraire et père de la craquante Cuivre. Comme les bonnes nouvelles n'arrivent jamais seules, la bande au célèbre Le Mosque demande à Julien de travailler sur un scénario étrange où la fin doit être rédigée par un névrosé. Avec toutes ces sollicitations, ça va être la vie de château... d'alcool !

 

 

Un vieux cruciverbiste détenteur d'un terrible secret assassiné... Un étrange lord anglais se livrant à d'étranges expériences... Un impitoyable tueur albinos... Un orthoptiste se retrouvant agent involontaire du mystérieux Service de la Protection du Territoire... Et au centre de cette toile, une superbe lasérologue aux yeux vairons, qui détient peut-être le secret du regard qui tue...

Pluie de chroniques pour L'Evangile cannibale

Encore un belle fournée de chroniques pour L'Evangile cannibale de Fabien Clavel.

 

 

  • Manuel Beer dans Bifrost n° 74 :

"Roman bien plus fin qu'il n'y paraît, L’Évangile cannibale juxtapose avec à propos des zombies incarnant la décadence corporelle poussée à l'extrême et de vieux grabataires. L'auteur décrit dans sa première partie l'effrayant quotidien d'une maison de retraite et pointe du doigt la façon dont notre société gère la vieillesse et l'isolement des personnes âges. Plus loin, c'est la société de consommation qui en prend plein les dents. A quoi bon voler des écrans plats au cours d'une invasion zombie ? Bref, voici un petit OLNI à ne pas rater, un joli coup de cœur pour bien démarrer l'année." 

 

 

"Course-poursuite entre des vieux qui ont un pied dans la tombe et des créatures qui semblent en sortir, L’évangile cannibale est un roman glaçant, drôle et terrifiant, tout ça d’un coup! Au programme morts violentes, bâchage entre vieux, (mauvais) traitement des personnes âgées et mysticisme, L’évangile cannibale, s’il n’est pas à mettre entre toutes les mains, sera dévoré en un instant et trottera derrière vous pendant longtemps!" 

 

 

"En bref, nous avons une histoire totalement originale dans le domaine des invasions zombies, avec des personnes âgées dans le rôle des survivants, nous offrant ainsi de l’action différente de d’habitude, de nombreux retournements de situation, de la réflexion, de la folie et de l’humour, le tout écrit avec un très bon style et des personnages très bien travaillés bien que n’étant pas attachants. Un livre à ne pas manquer !" 

 

 

Le Volcryn continue de faire parler de lui

Le Volcryn de George R. R. Martin continue de faire parler de lui. Cette fois c'est sur le blog Noire Planète :

 

"Cette lecture fut donc un vrai moment de plaisir. Le Volcryn est un texte court, cette, mais rudement efficace. Pour moi le tour de force de G.R.R. Martin est d’avoir réussi à donner autant d’épaisseur à ses personnages et de nous immerger dans l’histoire en si peu de pages." 

Deux de plus pour L'Opéra de Shaya

Deux nouveaux lecteurs conquis par L'Opéra de Shaya de Sylvie Lainé :

 

"Au final, Sylvie Lainé nous présente quatre textes sur la rencontre de l'autre, l'échange, la découverte, qui sortent des sentiers battus. J'ai eu un véritable coup de cœur pour L'opéra de Shaya (...)." 

 

"Pour moi qui aime découvrir des mondes de fantasy différents des sempiternelle Monde du Milieu, Disque monde et autres, ce livre est un véritable délice. 

Sylvie Lainé a réussi à ce mettre dans la peau d'être totalement différent de nous, afin de nous les décrire eux et leurs échanges avec les autres espèces vivantes. 

Plus qu'un livre de fantasy, un leçon de vie sur l'échange avec les êtres différents de nous, afin d'apprendre à les accepter tel qu'ils sont, mais également un reflet de ce que ces êtres pourraient penser de nous.... 

Pour les amateurs de dessins et de sculpture, ce livre sera une véritable source d'inspiration! 

A lire, relire et relire également." 

On reparle du Miroir aux éperluettes

On reparle du Miroir aux éperluettes de Sylvie Lainé avec Nicolas Winter (son blog) :

 

"En attendant, Le miroir aux éperluettes reste un recueil en demi-teinte, avec une excellente nouvelle, deux bons textes et 3 récits faibles. Cependant, au vu de l'amélioration dans le temps de Sylvie Lainé au gré de ces nouvelles, on peut franchement recommander sa lecture et affirmer qu'il jouit d'un excellent rapport qualité/prix. Amis de la poésie, de l'écriture fine et des rencontres improbables, ce recueil est fait pour vous.

Où l'on reparle de Marouflages

On reparle de Marouflages de Sylvie Lainé sur le blog de Vert :

 

"Marouflages ne contient que trois nouvelles, mais il s’agit de trois très beaux textes. Alors quand on pense à ces recueils et ces anthologies où on apprécie jamais tout, Marouflages est une excellente affaire : zéro déception, zéro regret ! (...) Avec Marouflages, c’est finalement un peu sur son nombril qu’on se penche, et c’est aussi fascinant que de visiter d’autres galaxies !" 

Trois nouveaux avis pour Liavek

On reparle de Liavek de Megan Lindholm & Steven Brust sur le blog d'Oriane :

 

"Les six nouvelles forment un roman plaisant, emplie de magie dans un univers bien foutu. Le tout forme un ensemble agréable à lire (même si peut-être un peu court du coup) qui donne envie d'en connaitre bien plus sur le monde de Liavek." 

 

 

Ainsi que sur le blog de Vert :

 

"L’ensemble forme un recueil dont la lecture est tout à fait agréable. La trame narrative m’a semblé plutôt classique, mais la division de l’histoire en nouvelles évite tout sentiment d’ennui ou de longueur, d’autant plus qu’on bascule d’un point de vue à un autre au gré des textes, laissant planer quelques mystères sur certains évènements."

 

 

Et enfin sur le blog Noire Planète :

 

"Au fil des pages on pourrait s’attendre à un récit des plus simples, voire même déjà vu, mais il n’en est rien. Les auteurs mêlent plusieurs intrigues : espionnage, magie et sorcellerie, origines cachées, chasse à l’homme,… 

Cette lecture fut un vrai plaisir, ce qui donne un roman fort sympathique donc." 

Premier avis pour Stoner Road + concours

Stoner Road de Julien Heylbroeck vient à peine de paraître et déjà un premier avis ! C'est à Unwalkers (son blog)  que revient d'ouvrir le bal :

 

"C’est impressionnant de maitrise, d’humour, on ne s’ennuie pas et l’objet est beau de l’intérieur à l’exterieur. (...) C’est superbement construit, rien à dire, c’est frais, c’est à déguster on the rocks" 

 

Et on en profite pour signaler ce concours sur Oui FM ! 10 exemplaires sont mis en jeu. Bonne chance !

L'Opéra de Shaya continue de séduire

Une nouvelle lectrice conquise par la plume de Sylvie Lainé et son Opéra de ShayaEndea (son blog)

 

"Sylvie LAINE a d'abord une plume qui me plait, à la fois directe mais aussi tout en finesse, qui fait bien ressortir les sentiments de ses personnages. En quelques lignes elle parvient à nous faire entrer dans son histoire, sans passer trop de temps à se demander le pourquoi du comment, on sent qu'elle excelle dans cet exercice-là. De plus la description de ses univers est tout simplement féérique, les mondes décrits le sont d'une telle façon que l'on s'y sent de suite à l'aise, comme chez nous." 

Une de plus pour Lancelot

Nouvelle chronique pour l'anthologie Lancelot, signée cette fois Lullaby sur son blog : 

 

"Neuf histoires mettant en scène Lancelot, neuf textes qui ont chacun leur propre vision du personnage, leur ambiance, leur ton. Neuf nouvelles qui m’ont régalée, si bien que, si je puis désigner quelques coups de coeur, je dois avouer que c’est vraiment pour en distinguer, car tous les textes m’ont plu ! :) Une excellente anthologie qui ravira tous les passionnés du mythe." 

  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53