Actualités

On parle de Trois Guerres pour Emma de François Darnaudet

Un avis pour le roman de François Darnaudet, Trois Guerres pour Emma, signé Oncle Paul sur son blog :

 

"Un roman certes, mais surtout la description d’un épisode mal connu et controversé que les livres d’histoire réduisent à peau de chagrin, ne retenant de la Commune que les atrocités commises, mais sans entrer dans les détails, pourquoi et par qui. (...) Un roman destiné à tous ceux qui s’intéressent à l’histoire et apprécient les grandes aventures romanesques." 

Interview autour de Chansons de la Terre mourante

Elbakin.net, partenaire de l'anthologie Chansons de la Terre mourante, a posé quelques questions à Jérôme Vincent sur ce projet qui nous tient à coeur.

 

Petit extrait :

 

As-tu des nouvelles favorites dans ce premier volume ?

Je suis un gros fan de celle de George R. R. Martin. Elle est drôle, bien pensée et tout à fait dans l’esprit de l’anthologie. On se retrouve dans une auberge un soir au bord d’un lac littéralement bondée de clients. Mais personne n’est vraiment ce qu’il montre. C’est remarquablement intelligent. Après j’aime beaucoup « Abrizonde » de Walter Jon Williams avec un étudiant qui se retrouve coincé dans un château assiégé… Il y a aussi celle de Byron Tetrickdans laquelle on retrouve l’immense Cugel ! Et puis elle a un goût particulier parce que Byron Tetrick est un ami de Jack Vance et que sa bibliographie est encore très courte.

Pluie de chroniques pour Les Ballons dirigeables...

Plusieurs chroniques pour Les Ballons dirigeables rêvent-ils de poupées gonflables ? de Karim Berrouka :

 

Le recueil est chroniqué dans l'émission Salle 101

 

Un article dans la revue Elegy :

 

 

L'avis de WongLi :

"Karim Berrouka a vraiment une multitude de styles qu'il aime à nous faire partager. Par contre, quelle que soit sa manière d'écrire, on retrouve toujours l'exigence de l'écriture ; on n'a pas l'impression qu'il cède à la facilité, même lorsque le texte est plus léger ou humoristique. (...) Humour, histoire, conte, modernité, le recueil de Karim Berrouka est tout ça, et bien plus. Je ne peux que vous invitez à le découvrir."

 

Celui de Jack

"Mention spéciale à l’hilarante interview qui conclue ce recueil où il exerce la prouesse de ne répondre à aucune questions…"

Nouvel avis pour La troisième lame

Une nouvelle chronique pour La troisième lame d'Ayerdhal signée Sweetie sur son blog :

 

"Avec brio, Ayerdhal nous entraine à travers l’espace et nous fait découvrir Melig et sa civilisation : culture, traditions, histoire, … rien n’est oublié. Particulièrement convaincantes, les descriptions permettent au lecteur d’évoluer dans cet univers très atypique et d’insérer les personnages dans leur environnement, qui recèlent d’éléments pour mieux les comprendre. Aucun doute, l’auteur parvient encore et toujours à nous inclure dans un univers de science fiction crédible, convaincant même : après tout, pourquoi pas !" 

Nouveautés numériques début mai

En ce début de mois de mai, nous sortons pas moins de cinq titres !

 

 

A l’autre bout du temps, un soleil rouge et obèse jette sur la Terre mourante sa lumière de fin du monde. Ceux qui arpentent cette terre agonisante sont les derniers héros de l’humanité. Ils s’appellent Cugel ou Rhialto, T’saïs ou Pandelume, ils sont mages ou voleurs, bretteurs ou escrocs, mais ils sont toujours flamboyants, car ils sont nés il y a de cela soixante ans, sous la plume de Jack Vance.
 
Maître de la narration, créateur de mondes et styliste unique, Jack Vance est probablement l’auteur qui a suscité le plus de vocations. Des générations entières d’écrivains ont voulu marcher sur ses traces et devenir, à leur tour, des marchands de rêves.
 
George R.  R. Martin et Gardner Dozois ont réuni les plus grands noms des littératures de l’imaginaire –  Glen Cook, Robert Silverberg, Jeff VanderMeer ou Walter Jon Williams – pour saluer, comme il se devait, Maître Jack Vance et son cycle de la Terre mourante.
 
 
Mais ne manquez pas non plus :
 
« J’ai pris conscience de cette faculté vers l’âge de douze ans : je pouvais extirper les morts de leur enveloppe.
Les âmes lambda s’envolent avec le dernier soupir. Ce qui pourrit sous la terre, c’est juste quelques cellules qui vont petit à petit se fondre dans la nature. L’Univers n’est, au fond, qu’une vaste usine de recyclage qui tourne sur elle-même à l’infini. Hélas, de temps à autre, une âme récalcitrante reste prisonnière de son corps. Qu’est-ce qui peut motiver une telle aberration ?
La colère, en général. Une colère extrême. Un problème pas réglé qui perturbe le défunt au point de bouleverser toutes les lois naturelles. Et le foutent, excusez le terme, dans une sacrée merdasse. » 
 
Pour Truc, cette merdasse se résume en deux mots : inceste et pédophilie. Mais Daisy, son amante d’outre-tombe, va prendre les choses en main et, au terme d’une enquête difficile, faire éclater la vérité.
Un roman déjanté qui s’inscrit dans une logique plus déjantée encore : celle de la manipulation de l’opinion par quelques esprits retors, fortement médiatisés.
On a tous connu ça.
Néanmoins, si vous êtes allergique à la « théorie du complot », un conseil : NE LISEZ PAS CE LIVRE. Vous ne vous en porterez que mieux !
 
 

En Anatolie, au XIe siècle, le peuple turc doit faire face à plusieurs menaces : l’Empire byzantin d’abord, puis la force indomptable des Croisés. Acculés par lces derniers, alliés à d’anciennes puissances occultes, les Turcs vont puiser dans leurs traditions ancestrales afin de faire combattre à leurs côtés l'un des derniers chamanes, Turna Kam.

La confrontation des empires, des religions et de la magie des âges anciens scellera le destin des cavaliers du Taurus.

 

 

 

"Roses ou bleues.
Les premières, pour les filles. Les secondes, pour les garçons.
Adaptées à la génétique, la morphologie, la chimie des sexes et autres conneries auxquelles il ne comprend rien. L’important, c’est que ça fonctionne.
Pierrick a commencé le traitement il y a une semaine, déjà."
 
 
Début du XXe siècle, dans un petit village au cœur de la Sibérie occidentale. Un petit garçon part en forêt, à la recherche de champignons. Il ne se doute pas que cette excursion provoquera la rencontre qui déterminera le reste de sa vie...

 

Nouveautés numériques d'avril : 2nd tour

A paraître aujourd'hui en  numérique :

 

 

Philippe Ward et Sylvie Miller est un duo d'écrivain qui multiplie les romans et les nouvelles de fantastique, de science fiction et de fantasy. Leur série des aventures de Lasser, un détective privé dans une Egypte moderne où les dieux marchent parmi les hommes, connait un joli succès.
 
Noir Duo est un recueil de leurs meilleures nouvelles comme "Un futur inimitable" dans lequel un jeune homme parvient à déjouer une invasion extraterrestre avec du fromage, "Martha", l’interrogatoire d’une drôle de professeur un peu âgée à propos de la mort d’une de ses jeunes étudiantes, "L’ombre", le récit de colons envoyés sur Mars et décimés par une étrange maladie, "Ventres d’airain" dans laquelle il y a celles qui peuvent garder leur bébé à la naissance et les autres, considérés comme de simples ventres ou bien encore "Prorata Temporis" avec un vendeur de temps pour ceux qui veulent en faire toujours plus et tenir leurs délais....
Souvent drôle, parfois grinçant, ce recueil est fortement recommandable pour tous ceux qui aiment l'imaginaire et les nouvelles.
 
A noter que Philippe Ward est également à la tête de la collection Rivière Blanche, et que Sylvie Miller est également traductrice et anthologiste.
 

 

Rien ne peut gâcher ce paisible après-midi. Une sieste au bord d'un cours d'eau, sous un marronnier. Et pas même un poisson pour venir troubler votre repos.
Rien. Sauf votre fils qui tente de vous électrocuter et votre femme de vous éventrer.
Bienvenue dans un cauchemar qui devient réalité...
 
Jean-Pierre Andrevon est un géant de la science fiction et du fantastique en France. Tout au long de sa carrière, il a multiplié les romans et les nouvelles, offrant quelques chefs-d'œuvres comme Le Monde Enfin, Le Travail du furet, Gandahar, Le village qui dort... C'est avec un immense plaisir que nous publions plusieurs de ses romans en numérique.
 

 

Scribuscules est un recueil de petites nouvelles délicieuses. Souvent très courtes, une ou deux lignes, un paragraphe au plus, Jacques Fuentealba y croque en un tour de main les grands thèmes du fantastique. Ses micronouvelles sont drôles, fines et percutantes, dans la lignée de ce qu’a pu faire Jean-Pierre Andrevon. Une réussite pour ce jeune talent qui a semé des nouvelles dans Galaxies, Black Mamba, Lunatique, Borderline, Parchemins et Traverses etc., qui est également traducteur, anthologiste et qui tient le site clef de la micronouvelles en France : La Fabrique de Littérature Microscopique.
 
"Banquiers, assureurs, agents immobiliers, garagistes, politiciens de tous bords… Consciencieusement, le chasseur de vampires dresse la longue liste de ses suspects idéaux."

On reparle de Skin Trade

Nouvelle chronique pour Skin Trade de George R. R. Martin, signée Stegg de Psychovision :

 

"Un thriller fantastique de plus, mais un bond donc, voir un très bon écrit de main de maître par George RR Martin avec un style sec, sans fioriture et sachant aller à l'essentiel. Il faut dire aussi que c'est un roman court, très court et que l'auteur n'a pas vraiment le temps d'explorer toutes les pistes qu'il aborde durant cette histoire. Et s'il y a une touche de prévisibilité, l'auteur y apporte aussi sa patte." 

Premiers avis pour La Providence du reclus

Deux avis pour ce petit recueil de trois nouvelles fantastiques de Timothée Rey, La Providence du reclus.

 

Le premier est signé Cédric Jeanneret sur son blog :

"Le recueil est de très bonne qualité et les nouvelles m'ont beaucoup plu." 

 

Le second Vert sur son blog :

"L’ensemble forme donc un petit recueil bien agréable à lire, dans une veine fantastique somme toute assez rigolote avec une bonne ambiance montagnarde dans les dialogues et les noms de lieux. Que vous aimiez ou non le style de Timothée Rey, ce recueil se déguste comme une petite gourmandise (surtout que le prix est inférieur à celui d’une tarte aux fraises à Paris), ou, mieux encore, comme un bon bout de fromage !" 

Une de plus pour Les 5 rubans d'or

On reparle des Cinq rubans d'or de Jack Vance sur le blog de Lune :

 

"Pour résumer, Les Cinq rubans d'or est court, rythmé, divertissant, bourré d'humour, la femme y tient une bonne place, plutôt moderne. Il faut savoir qu'il est considéré comme le premier roman de Jack Vance, ce qui promet pour les suivants ! J'ai passé un agréable moment de lecture avec un goût de trop peu, qui me donne envie de lire d'autres œuvres de l'auteur." 

Nouveautés numériques d'avril

Trois romans de science fiction à paraître en ce début de mois d'avril :

 

Robert Sheckley était l'un des plus grands écrivains de science-fiction américaine, réputé pour son humour grinçant et ses satires délirantes, se moquant des poncifs du genre. En particulier, Echange Standard (1966) et La dimension des miracles (1968) anticipent brillamment la série du Routard Galactique de Douglas Adams. Sheckley fut aussi l'auteur de remarquables thrillers, dont plusieurs furent adaptés au cinéma, tels La dixième victime (1966), Le prix du danger (1983) et Le temps meurtrier (Freejack, 1992).

La Dimension des Miracles Revisitée est le dernier roman rédigé par Robert Sheckley avant sa mort en 2005. On y retrouve le vagabond cosmique Tom Carmody, qui retourne au Centre Galactique, et se trouve, malgré lui, impliqué dans un complot visant à renverser le Roi de l'Espace Infini. Le roman pullule de personnages hauts en couleur tels Sheesh, le vénal Envoyé Royal, Ethel, la Mauvaise Sorcière de Fouilly-la-Vase, le Baron Corvo, Chef de la Police Secrète, la Princesse Robin, fiancée du Roi, qui dispensent tous la philosophie absurdiste de l'auteur.

 

La boîte tombée du ciel dans le maison de Renaud Marengolles contient une pâte lumineuse, à la surface de laquelle on distingue des tuyaux d'une nuance plus soutenue, un peu comme les organes internes, vus en transparence, d'une chenille. Mais ce ne sont pas des tuyaux, ce sont des tentacules... Renaud, pour sa plus grande horreur, vient d'enclencher l'affaire du calmar dans le grenier...

 

Lausanne, 2035. Dans une Suisse fasciste et islamophobe, les prothèses cérébrales sont omniprésentes. Elles apportent le savoir et symbolisent la réussite.

Léo Siegfried est un inspecteur en bout de course : son implant est dépassé depuis des années et seules les drogues lui permettent de suivre le rythme imposé par les jeunes recrues. Mais il connaît l'identité d'un tueur en série insaisissable, l'usurpateur, l'assassin des inventeurs de la prothèse IMProve, et il n'a plus qu'à le démasquer pour obtenir la mise à jour hardware dont il a désespérément besoin. Mais son esprit sera-t-il assez fort pour traverser la 33e itération ?

Nouvel avis pour Baroudeur

Nouvelle chronique pour le recueil Baroudeur de Jack Vance, signée Lorhkan sur son blog :

 

"Trois nouvelles sympathiques mais sans plus, mais surtout deux bijoux qui valent largement l’achat du recueil (de toute façon vendu à petit prix), c’est l’occasion de voir que lire du Jack Vance, ça devient vite addictif !

Deux avis pour Les 5 rubans d'or

Deux nouveaux avis pour Les cinq rubans d'or de Jack Vance :

 

 

La première est signée Unwalkers, sur son blog : "Jack Vance nous entraine là dans un univers génial, issu de l’une des imaginations les plus prolifiques de la SF. Les rebondissements se succèdent, servis par un humour efficace et un rythme soutenu : l’univers est grand, et il est ici question de le parcourir en moins de 300 pages ! Pari réussi d’ailleurs. (...) Un titre de Jack Vance qu’il faut donc absolument lire si on est amateur du genre, et faire découvrir autour de soi !" 

 

La seconde Lorhkan, sur son blog : "En attendant, les amateurs de la SF de l’âge d’or pourront apprécier, tout comme les fans de Jack Vance. (...) Pas inoubliable donc, loin s’en faut, mais je n’en regrette pas non plus la lecture, au moins pour ma culture personnelle." 

  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53