Actualités

Women in chains, coup de coeur Fnac

Le recueil de Thomas Day, Women in chains, est coup de coeur de la fnac Boulogne :

"Ce nouveau recueil de nouvelles que nous propose Actusf est un indispensable s'il on aime ce format d'écriture et la science-fiction. Thomas Day, monument du genre construit cinq nouvelles sur la thématique des femmes et de la violence. Crue, efficace, parfois même enrichissant, une vraie réussite du genre."

Deux chroniques pour le prix d'une

Aujourd'hui au programme, deux critiques.

 

La première concerne le recueil de Laurent Queyssi, Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps et est signée Imaginelf :

"Un recueil de nouvelles de science-fiction porté par les différents centres d’intérêt de l’auteur et son style très sympathique, une découverte plaisante." 

 

La seconde est pour Skin Trade de George R. R. Martin et vient du blog de la librairie Critic :

"7/10 Le premier roman, pas exempt de défauts, d’un grand auteur. On y voit déjà ses immenses qualités, mais aussi ses petits défauts. Nul doute que les fans de l’auteur n’attendront pas mon avis pour se jeter dessus ; les amateurs de fantastique – genre plus que jamais noyé par la surabondance de bit-lit – pourraient bien trouver ici quelque chose à se mettre sous la dent."

 

Merci à eux deux !

 

Edito numérique n° 0

Où l'on parle des dernières nouveautés d'Actusf en numérique...

 

Et voilà, cela fait désormais deux mois que les éditions Actusf proposent en plus des livres papier des livres numériques.

 

C’est pour nous une nouvelle aventure très excitante. Vraiment. Nous avons plein d’envies et d’idées à vous faire partager… Au-delà du petit marché à explorer(1), le numérique c’est aussi un champ d’expérimentation, une porte ouverte à différentes innovations(2) en terme de format ou de livres à proposer.

 

Nous avons décidé de travailler autour de trois axes sur l’édition numérique. D’abord vous proposer nos anciens titres, avec souvent l’interview de l’auteur en petit bonus, pour des prix correspondant à environ 30 % du prix papier. C’est une excellente occasion de reparler de ces livres que nous avons publiés il y a quelques années. Progressivement, nous devrions proposer quasiment tous les titres de notre catalogue (tout du moins ceux que l’on peut faire en numérique) d’ici la fin de l’année.

 

Deuxième axe, proposer désormais nos nouveautés en papier mais aussi en numérique. Cela va devenir, sauf exception, systématique. Là aussi le prix sera moindre en numérique, entre 30 et 50 % du prix papier. Pour l’heure la sortie numérique est coordonnée avec la sortie en librairie. C’est en tout cas ce que nous avons fait pour Women in chains de Thomas Day et Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps de Laurent Queyssi. Et c’est sans doute ce que nous continuerons à faire à l’avenir même si la question est en discussion avec plusieurs auteurs. Faut-il sortir les deux « formats » en même temps ou plutôt les décaler ? Nous n’avons pas tout à fait tranché…

 

Enfin dernier axe, des livres qui ne sont pas sortis en papier en numérique. Nous allons reprendre quelques titres d’autres éditeurs (on peut déjà vous annoncer pour les prochains mois Trois Guerres pour Emma de François Darnaudet, Noir Duo de Sylvie Miller et Philippe Ward et La Vie à ses rêves de Michel Pagel) mais aussi proposer nouvelles ou mini-recueils. Le premier exemple c’est Poissons Rouges d’Éric Holstein, une longue nouvelle qui mélange politique et fantastique. Il nous fait plonger dans les méandres d’un parti d’extrême droite à la veille d’élections présidentielles… Une nouvelle extraordinaire que nous sommes fiers d’éditer ! C’est la première pierre de quelques surprises que nous préparons activement. Le numérique ouvre de jolies perspectives et nous comptons bien en explorer quelques-unes ! Une belle aventure qu’on mène main dans la main avec les auteurs…

 

Et est-ce que ça marche le numérique ? Les débuts sont en tout cas assez prometteurs. Nous avons vendu une grosse centaine de livres en quelques semaines. On est loin des scores de Bragelonne mais à notre niveau c’est encourageant, d’autant que notre catalogue numérique est encore petit.

 

Affaire à suivre dans les prochains mois !

 

 

(1) : Les enjeux financiers sont faibles pour l’instant. Selon les chiffres de l’Insee, le numérique a représenté en 2011 2% du marché du livre.

(2) : En terme d’innovation, on ne saurait que trop vous conseiller de regarder ce que font Mnémos avec leur livre Kadath et la revue Angle Mort.

 

 

Notre catalogue numérique

 

Une de plus pour Women in chains

Voici l'avis d'Efelle (son blog) sur le recueil de Thomas Day, Women in chains.

 

"Women in chains répond parfaitement à sa problématique, le tour d'horizon est varié tant géographiquement que dans ses situations. Violent, dérangeant, ce recueil ne laisse pas indifférent et mérite amplement le détour." 

Comme un automate... continue de faire parler de lui

C'est au tour de Laurent Kloetzer de parler de sa lecture de Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps de Laurent Queyssi sur son blog :

"J'ai lu avec un certain plaisir le recueil Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps de Laurent Queyssi (...) J'ai particulièrement noté deux textes : Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps (...) punchy et amusant [et] Planet of sound." 

 

Un recueil qu'il a d'ailleurs lu en numérique...

Une autre chronique pour Women in chains

C'est au tour de Cachou de nous faire part de sa critique suite à la lecture de Women in chains de Thomas Day. Une très belle critique qui nous fait plaisir car Cachou exprime parfaitement ce qu'est ce livre : un recueil parfois difficile, parfois éprouvant, qui raconte sans dénoncer ou juger... mais qui fait s'interroger et permet de nous remettre en question face à ces violences.

 

"Au final, Women in chains n'est pas un recueil facile. On n'en sort pas vraiment indemne d'ailleurs. Mais il fait partie de ces livres qui amènent la réflexion. Et qui nous laissent peu à peu découvrir des choses sans nous les imposer dans des explications interminables. C'est que Thomas Day sort cette fois du domaine du pur divertissement dans lequel je l'ai connu jusqu'à présent pour nous offrir une œuvre forte. Mais difficile. A vous donc de voir si vous avez envie de vous y piquer..." 

 

N'oubliez pas que le recueil est également disponible en numérique.

On arrête plus Skin Trade

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on est ravi du nombre de chroniques - positives ! - qui fleurissent après la parution de Skin Trade de George R. R. Martin. Voici l'avis de WongLi du site Les Chroniques de l'imaginaire :

 

"Avec Skin Trade George R.R. Martin signe un court roman (certains parlerons de novella) clairement orienté fantastique. Il est intéressant de voir que le style riche de l'auteur est ici troqué contre quelque chose qui va à l'essentiel, visant en premier lieu une efficacité à toute épreuve avant une plongée dans une ambiance de manière progressive. Parce que l'ambiance y est bel et bien, sans aucune doute. On sent le fer et le sang dont il est question qui suinte de cette ville sur le déclin et qui va devoir faire face une nouvelle fois à ses anciens démons. On a ce goût métallique dans la bouche qui nous tient une bonne partie de la lecture. Martin arrive donc parfaitement à nous plonger dans son tourbillon d'évènements sans avoir recours aux procédés dont il a le secret mais qui sont plus longs." 

 

Et n'oubliez pas, vous avez toujours la possibilité de l'acheter en numérique.

Du Thomas Day en numérique

A l'occasion de la sortie de Women in chains de Thomas Day, nous vous proposons les deux titres de l'auteur également en numérique !

 

Vous pourrez donc retrouver Women in chains pour la modique somme de 5.99 €...

 

Et This is not America pour 2.99 € ! A ce prix-là, pourquoi s'en priver ?

 

Vous pouvez également retrouver nos livres numériques, en format PDF ou ePub (toujours sans DRM) sur Amazon (en format MOBI), sur l'iBookstore, sur Numilog, sur ePagine et plein d'autres plates-formes.

Premières chroniques pour Women in chains

Bien que Women in chains de Thomas Day ne sorte que demain en librairie, on peut déjà en lire deux chroniques sur le net.

 

Manu sur Sci-Fi Universe : "Thomas Day est un auteur caméléon, capable d'écrire du violent, du poétique et du romantique.

Vous ne trouverez aucun des deux derniers arguments dans Women in chains. Les cinq textes sont choquants, immoraux, provocants mais sont uniquement là pour dénoncer le malin qui dort au fond de certains d'entre nous." 

 

Lune du blog Un Papillon dans la lune : "Ceci est un ouvrage sur les femmes à lire par tous, et peut-être même à plus forte raison les hommes. Je cite d'ailleurs à ce sujet Thomas Day sur le forum ActuSF "...mon recueil n'est pas un bouquin pour les femmes, enfin je crois pas, c'est juste un bouquin que j'avais besoin d'écrire. C'est ma seule justification."

Thomas Day frappe fort avec ce recueil pertubant, qui fait réfléchir et sur lequel beaucoup devraient se pencher." 

Où l'on reparle du Volcryn

Le Volcryn de George R. R. Martin fait partie des coups de coeur de la librairie Filigranes.

 

"Dans une atmosphère qui n'aurait pas déplu à Ridley Scott et à son cher Alien, George R.R. Martin nous entraîne dans une aventure spatiale dont on ne sort pas indemne ! A lire !"

Une de plus pour Skin Trade

 

Une nouvelle chronique pour Skin Trade de George R. R. Martin signée Vermithrax sur Elbakin.net :

"Sans un mot de trop, flirtant souvent avec l’horreur (et si l’on ne dira pas que l’on a vraiment peur, la tension est palpable…), Skin Trade s’affirme comme un texte, si ce n’est majeur, du moins savamment troussé, doté d’une ambiance sombre et d’un final glaçant, mais pas totalement dépourvu d’un soupçon d’espoir, telle une bonne série B nerveuse et sans concession.

8.0/10" 

Le catalogue numérique s'agrandit !

Notre catalogue numérique s'agrandit un peu plus aujourd'hui !

 

Deux nouvelles parutions viennent s'ajouter :

- le recueil fantastique de Jean-Michel Calvez, Manières noires

- et la politique fiction théosophique déjantée de Thierry Marignac, Maudit soit l'éternel !

 

Tous deux à petits prix ( 2.99 € et 1.99 €). Alors pourquoi se priver ?

Les Utopiales 11 de nouveau

Bruno Peeters de Phénix Web a lu et aimé l'anthologie des Utopiales 11 :

 

"Le plus beau texte du recueil est probablement Salvador de Lucius Shepard (...) Un petit chef-d’œuvre. Ces anthologies de festivals ont beau être “de circonstance”, en voici une à marquer d’une pierre blanche pour la qualité des textes retenus." 

Une de plus pour Skin Trade

StepH du blog e-maginaire conquis par Skin Trade de George R. R. Martin :

 

"En résumé, Skin Trade allie le fonds et la forme, une intrigue prenante, dans le plus pur style polar hard-boiled fantastique servie par une plume épurée qui fait mouche. On ne peut donc qu’acquiescer au prix qu'il a reçu en 1989 ! Et oui, 1989 ! Pourtant, pourrait-on imaginer plus actuel comme roman alors que la Bit-lit et la fantasy urbaine affolent les foules d'aujourd'hui ? N'est-ce pas vraiment le signe d'une grande œuvre que de rester actuelle malgré le temps qui passe ?" 

Avis pour Comme un automate dément...

Vinze a adoré Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps de Laurent Queyssi.

"Pour conclure, en évitant de faire trop long, j'ai adoré ce recueil. Même s'il ne faut pas s'attendre à retrouver la même chose d'une nouvelle à l'autre (mais on peut considérer l'hétérogénéité comme un point positif puisque ça permet aussi de varier les plaisirs)." 

 

D'ailleurs, on en profite pour vous rappeler que l'auteur sera en dédicace à Paris le 23 mars !

  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53