Actualités

Petit avis sur Pèlerinage

Un court avis sur Pèlerinage de Sylvie Denis, sur le blog de Jack :

 

"Recueil de 5 nouvelles chez ActuSF, il couvre une période de 12 ans. Par conséquent les nouvelles sont très différentes : entre la touffeur de la jungle de « Pèlerinage » et l’atmosphère aseptisé d’un hôpital dans « Le ventre de la mer ».

Pour un auteur, j’apprécie particulièrement la diversité des thèmes traités. Si je devais n’en choisir qu’une, ce serait « La dame du Wisconsin » mais encore, c’est si je devais n’en choisir qu’une."

On reparle du Voyageur solitaire

Une petite chronique sur Le Voyageur solitaire de Jean-Marc Ligny, par Jack sur son blog :

 

"Point commun de ces nouvelles : la solitude. Qu’elle soit voulue dans « Le voyageur solitaire », recherchée dans « Le traqueur d’extrêmes », caractéristique dans « Le cas du chasseur » ou subie dans « L’astroport ».

Après une intéressante préface sur l’origine et l’histoire des chroniques des nouveaux mondes, nous avons droit à un échantillon de l’impressionnante maîtrise de Jean-Marc Ligny. Un livre à la hauteur de mes espérances."

 

La version papier étant presque épuisée, sachez que la version numérique est elle, toujours bien disponible !

Nouvelles chroniques pour Nancy Kress

Deux nouvelles chroniques pour L'une rêve, l'autre pas de Nancy Kress :

 

 

L'avis de Pat Cartier sur Amazon
"J'ai adoré ce roman fantastique.(...) 
C'est une lecture détente engloutie en une journée mais qui laisse des échafaudages d'idées dans la tête qu'on trimbale des jours durant. 
Un plaisir !"
 
 
L'avis de Chris de Savoie sur Phenix-Web
"Bien écrit et maîtrisé, ce roman pose les bases d’une réflexion mais n’apporte pas toutes les réponses, le final ne donnant pas de solution définitive. Un livre intéressant mais qui est loin de pousser la logique du sujet jusqu’à son terme."

Court avis sur Orphée

On parle très brièvement du Dernier chant d'Orphée sur le blog Polars addict :

 

"Une modernisation épique tant dans le style que dans l'action qui nous permet (honte à nous) de nous remémorer en une centaine de pages le destin tragique de cet amoureux solitaire."

Nouvel avis pour le Guide young adult

Une nouvelle chronique pour le Guide de survie en territoire ado de Laura Vitali, signé le blog Nota Bene :

 

"Une lecture dont on picore les pages au fil des envies et qui permet, à partir d'un titre lu, d'avoir des suggestions de lectures qui seraient susceptibles de nous convenir. (...) Bref, un guide qui n'est pas incontournable mais qui peut - s'il est à portée de main au CDI - s'avérer pratique pour conseiller des élèves." 

Trois nouveaux avis pour le Guide YA

On reparle du Guide de survie en territoire ado de Laura Vitali sur trois blogs :

 

 

Mrs Symphonia sur Anita Blake Asylum
 
"Le format est original, à glisser dans une poche. L'illustration de couverture, pas commune et bien fichue ! La mise en page est soignée. (...) Pour conclure, Le guide de survie en territoire ado est, pour les néophytes, un petit cadeau agréable."
 
 
 
Francesca du Monde de Francesca
 
"Ce qui est plus intéressant, ce sont les petits encarts sur chacune des tendances de la littérature YA, que ce soit historique, vampirique, dystopique, ou pour les garçons, ainsi que quelques réflexions sur ce genre de littérature en pleine expansion.  Ce guide est un bon récapitulatif de ce qui se fait de bien dans la littérature sympa actuelle"
 
 
 
 
"Donc pour qui est ce guide ? Les lecteurs qui sont encore un peu perdus parmi la masse de publication disponible et qui n'ose pas réellement se lancer sur la blogosphère pour demander conseil, ou les adultes qui souhaient découvrir (pourquoi pas) ou même offrir des livres en cadeaux. Ce petit guide vous permettra d'en savoir un peu plus et de vous orienter dans vos recherches. (...) Donc une bonne idée, encore peut-être à creuser, mais un bon point de départ tout de même."

Deux Orphée pour le prix d'un

Deux nouvelles chronique sur notre inédit de Robert Silverberg, Le Dernier Chant d'Orphée.

 

Gromovar sur son blog :

"Le grand Bob sort de son style habituel avec ce chant mythologique. Cela peut étonner. Il prouve néanmoins une fois de plus qu’il est un auteur cultivé, intelligent et roué. C’est l’essentiel."

 

Yossarian sur son blog :

"Je me suis régalé du début jusqu'à la fin avec cette réécriture du mythe, assez semblable dans sa manière, à celle de l'épopée de Gilgamesh (Gilgamesh, roi d'Ourouk)."

Première chronique pour Utopiales 12

La voici, la première chronique de l'anthologie Utopiales 12 et elle est signée le Traqueur Stellaire :

 

"Enfin, les Utopiales ne seront plus jamais les mêmes sans la figure emblématique de Roland C. Wagner, qui nous a quittés prématurément l’été dernier. Ayerdhal conclue cette anthologie avec un long hommage à son ami, sous forme d’une nouvelle magnifique et émouvante. Le moment est poignant, mais comment ne pourrait-il pas l’être ? Il n’était pas possible de conclure ces Utopiales 2012 sans dire au-revoir à Roland. Alors merci, Ayerdhal."

 

Utopiales 09 : le retour

Mlle Mayonnaise vient de lire Utopiale 09... Mieux vaut tard que jamais !

 

"Comme tout recueil, il y a du bon (Jaworski, Baxter, Williams) et du moins bon, avec des genres et des histoires très différentes. Cette petite anthologie se lit très vite, alors ne boudons pas notre plaisir !"

On reparle du Volcryn

Une chronique de plus pour Le Volcryn de George R. R. Martin, signée Cédrid Ferrand sur le blog Hugin et Munin :

 

"Nouvelle efficace quoi que très classique dans le ton et dans la forme, Le Volcryn arrive à faire oublier qu'elle a été écrite il y a trente ans."

Dragon de glace : une nouvelle chronique

On reparle du Dragon de glace de George R. R. Martin sur le blog de Vinze :

 

"Quatre nouvelles allant du bon (« Le dragon de glace ») à l'excellent (« L'homme en forme de poire »). En conclusion un excellent recueil qui plaira au fan de l'auteur, ou aux fans de fantasy et de fantastique."

Les nouvelles de Contrepoint à l'unité

Si on continue de vous offrir l'anthologie Contrepoint pour deux livres papier achetés, vous avez désormais la possibilité d'acheter à l'unité et en numérique les nouvelles qui la composent ! Chaque texte coûte 0.99 €... pourquoi se priver ?

 

Et la préface de Laurent Gidon, en lecture gratuite. C'est cadeau !

On reparle de Marouflages

Une nouvelle chronique de Marouflages de Sylvie Lainé sur le blog de Cécile Duquenne : 

 

"Un excellent recueil, en somme, que je recommande à tous les amateurs de récits de SF proches de l'humain. Beaucoup d'émotion, un soupçon de philosophie... un style simple en apparence, profond en réalité, limpide au niveau des émotions, j'ai beaucoup aimé." 

Triplé pour Silverberg

On parle de Robert Silverberg sur le blog de Soleil Vert et donc...

 

du Dernier chant d'Orphée :

"On n’oubliera pas la préface introductrice à l’œuvre de Pierre-Paul Durastanti puis l’interview minutieuse de Eric Holstein à l’assaut de la montagne Silverberg et qui ne s’en laisse pas compter par un Shogun un peu enclin à refermer rapidement le dialogue. Un ouvrage à glisser entre deux tomes de fantasy de votre rejeton, histoire de l’instruire en le distrayant …"

 

des Vestiges de l'automne :

"« Je hais les voyages et les explorateurs », cette phrase de Claude Lévi-Strauss aurait pu figurer en incipit (quoique pour des motifs différents) de cette longue et belle nouvelle pas très éloignée des royaumes du Mur, un autre ouvrage de Robert Silverberg. Une réflexion sur l’Histoire qui se prolonge dans la préface de Gérard Klein. A 10 euros c’est un somptueux cadeau."

 

et d'Hanosz Prime :

"La nouvelle Hanosz Prime s'en va sur Terre, donne l’impression que l’auteur américain a sacrifié pour une fois à Dionysos et non à Apollon. L’intrigue est inexistante (un jeune homme se rend sur Terre et tombe amoureux) mais la plume flambe. A prendre comme un heureux présage avant les Tales of Majipoor promises pour 2013 ?"

Deux avis pour L'une rêve, l'autre pas

Deux nouveaux avis pour le roman de Nancy Kress, L'une rêve, l'autre pas :

 

Le premier est signé de la librairie Mollat :

"Vraiment, ce livre au fil du rasoir est un petit chef-d’œuvre de littérature classique. Il a d’ailleurs reçu quelques prix prestigieux comme le Locus. Évidemment, on souhaite suivre les aventures des non-dormants encore et encore mais le récit se suffit à lui-même et finalement, plus long aurait peut-être signifié moins bon … Un régal, une respiration entre les « pavés » habituels de fantasy ou de science-fiction."

 

Le second d'Anne Tinlautre :

"Ce court récit, presque une nouvelle, est d'un classicisme éclatant : les thèmes abordés, le style, tout. C'est une vraie respiration entre deux pavés de SF ou fantasy, une vraie réussite."

Trois avis pour Comme un automate...

Voici non pas un ni deux mais trois nouveaux avis sur Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps de Laurent Queyssi :

 

François sur le blog Helvête Underground :

 

"Je dirais que cette nouvelle [Nuit noire, sol froid] est emblématique du travail de Queyssi: une aptitude rare à prendre des situations connues ou des thèmes rabâchés et à les retourner complètement. Ajoutez à cela un excellent style, moderne et tendu (assez rock'n'roll, justement) et vous obtenez un grand bonheur de lecture." 

 

faatmatiu sur son tumblr :

"J’ai retrouvé dans ce recueil de nouvelles tout ce que j’aime, que ce soit comme fan de SF, comme fan de musique, comme fan des cultures dites “alternatives” en général. (...) Son écriture limpide et souple permet de se laisser emporter dans des histoires sans complexité inutile. Certaines chutes savoureuses m’ont parfois fait penser à Frédéric Brown." 

 

Cachou sur son blog :

"Au final, Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps est une bonne surprise présentant des histoires assez différentes pour maintenir l'attention éveillée. Si certaines nouvelles m'ont juste fait sourire, d'autres m'ont réellement emballée." 

Nouvel avis pour L'une rêve, l'autre pas

Nouvelle chronique pour L'une rêve, l'autre pas de Nancy Kress sur le blog d'Efelle :

 

"L'une rêve, l'autre pas est une novella bien menée, assez captivante. La vie de Leisha et celle plus tourmentée d'Alice sont intéressantes à suivre, de même que l'évolution des Etats-Unis en proie à des fantasmes engendrés par la peur. L'histoire est bien menée, les rebondissements réguliers et les personnages très humains. Ce petit texte se révèle une bonne surprise et un bon moment (...)" 

  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53