Actualités

Opération Hanosz Prime

Jusqu'au 30 juin, commandez un, deux, trois livres d'ActuSF ou plus et recevez gratuitement une nouvelle inédite de Robert Silverberg, Hanosz Prime s'en va sur Terre.

 

Une critique de L'Amour selon les fées

Une petite critique de L'Amour selon les fées, parue sur le blog Les Lectures de Cachou.

 

"Au final, L'amour selon les fées est une anthologie amusante regroupant des textes surprenants sur un sujet qui ne pourra vous laisser de glace : la séduction et l'amour. Attention : prenez le temps de le savourer, ne lisez pas le tout d'une traite comme je l'ai fait."

 

(Pour lire la critique en entier)

Interview L'Amour selon les Fées

Une interview des deux auteurs de L'Amour selon les fées a été mise en ligne sur le site d'ActuSF. 

Il est question de la genèse du projet, de leur méthode de travail mais également sur le choix du sujet 

 

Extrait :

Si la fée a évolué à travers les siècles, on trouve néanmoins des constantes. Par exemple, dès le Moyen Age, les fées ont deux façons de vivre leurs rapports amoureux avec les hommes : soit la fée emporte le chevalier dans son monde  pour l’y retenir, soit elle vient s’installer dans le monde des humains, se marie et a des enfants. On retrouve ces deux aspects à travers les siècles. Il y a également des « formules magiques » qui traversent les siècles : si la Carabosse de Théodore de Banville séduit en étant inaccessible au XIXe siècle, c’est déjà le cas de Viviane au Moyen Age !

 

Pour lire l'interview dans son intégralité, c'est sur le site d'ActuSF. Bonne lecture

Un article sur Jackpots

"Les éditions ActuSF publient de nouveau un maître étranger, après Moorcock, avec ce "Jackpots", qui renferme quatre nouvelles de Robert Heinlein, dont une inédite en France. (...) Au final, un recueil plaisant, avec ce mélange de gravité "Folamour" et de légèreté "American Graffiti" qui est le propre de l'âge d'or."
Gromovar sur son blog Quoi de neuf sur ma pile

Un article sur Le Volcryn

"Le Volcryn est un récit court mais dense et intense, la plume de George R.R. Martin est précise et prenante. Cette novella s'avère très sympathique ; à lire pour le merveilleux du space opera et la tension du thriller."
Imaginelf

 

Un article sur Celui qui bave et qui glougloute

"(...)j'ai attendu quelques temps pour relire avec un regard neuf cette farce de Roland C. Wagner. Et je ne suis pas déçu d'être revenu sur les traces de Celui qui bave et qui glougloute ! Car qu'importe si l'histoire part allègrement dans un dénouement des plus loufoques, cet hommage improbable regorge de références à l'imaginaire du western populaire et aux légendes de Providence. Un régal à lire pour se détendre, et justement, se poiler un bon coup."
Guillaume sur le Traqueur Stellaire

  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54