Editions ActuSF
www.editions-actusf.fr

 
Crimes, aliens et châtiments de Pierre BORDAGE, Laurent  GENEFORT, Laurent WHALE

green  Disponible
Version papier
Prix de vente : 8,00 €




Télécharger un extrait : PDF


Couverture : Diego TRIPODI

Parution : juin 2017
Nombre de pages : 304
ISBN : 978-2-36629-843-7

Crimes, aliens et châtiments

de Pierre BORDAGE, Laurent GENEFORT, Laurent WHALE

Nous étions adulés, nous parlions devant des stades entiers de lecteurs, nous faisions rêver les foules avec nos romans de science-fiction. Mais pas de bol, les aliens ont débarqué et plus personne n’a envie de lire nos histoires de petits hommes verts. Du coup, pour survivre, nous sommes devenus détectives privés. Pour des affaires liées aux ET, évidemment. C’est bien le seul domaine dans lequel on peut prétendre à une quelconque qualification. C’est que nous, Laurent Genefort, Pierre Bordage et Laurent Whale, avons de la ressource. Aucune affaire ne nous fait peur. Les nouveaux détectives du crime sont là ! Et nos enquêtes sont... euh... formidables ! Enfin parfois...

 

"Zmygath’ Rchnig, fit enfin le Slug’ en tendant vers moi un tégument mou. Mais les Terriens m’appellent Donatella."

Sommaire

  • "Jennifer a disparu" de Laurent Genefort
  • "Où es-tu, mon Choo ?" de Pierre Bordage
  • "L'Affaire du FBG" de Laurent Whale

Bonus

Revue de presse :

 

"C’est un petit bouquin rafraichissant et divertissant que nous avons là. Ces trois histoires abordent un univers de SF délirant en reprenant les codes du polar « Hard-Boiled » pour balancer de la vanne au kilo, c’est une lecture fun, on sent que les auteurs se sont bien marrés." L'ours inculte sur son blog

 

"Les textes sont bourrés d'humour. De tous les styles d'ailleurs : de la comédie de boulevard au noir le plus foncé, j'ai vraiment passé un excellent moment de lecture en leur compagnie. (...) Mais les novellas sont aussi plus profondes que cela. Elles sont porteuses d'une réflexion sur l'altérité, l'autre et l'inconnu que l'on repousse. (...) C'est clairement un coup de cœur." Aranae sur son blog