Le Dernier chant d'Orphée

Disponible Disponible

Livre papier
978-2-36629-983-0
Parution : avril 2019

Prix de vente : 5,90 €

Existe aussi en papier.

Le Dernier chant d'Orphée

On dit qu’il pouvait, par son chant, charmer les animaux et les arbres, sa voix fit chavirer les sirènes elles-mêmes. Mais son coeur appartenait à Eurydice, et lorsque la mort vint la lui ravir, Orphée se présenta aux portes des enfers, armé de sa seule lyre, afin de reprendre à Hadès l’âme de sa bien-aimée.

Robert Silverberg est l’un des derniers maîtres de la science-fiction américaine. Mais c’est dans la veine de Gilgamesh, Roi d’Ourouk que l’auteur des Monades Urbaines et du Cycle de Majipoor revient pour cette réécriture épique du mythe d’Orphée.

Revue de presse :

"La plume de Silverberg m’a enchantée, et je serai ravie de réitérer l’expérience avec l’un de ses autres écrits" sur le blog des Lectures de Bouch'.


"L'idée ici n'est pas tant de réinterpréter un mythe bien connu, mais plutôt de le livrer de façon romancée avec intelligence" sur le blog de la Choupaille lit.
 

"On sent, derrière la qualité de la plume, la culture de l’auteur. C’est phénoménal. J’ai trouvé que c’était vraiment un bel exercice littéraire." sur le blog de Satine's book.


"J’ai beaucoup apprécié la plume de l’auteur. Fluide, poétique et envoûtante, elle m’a rappelé par certains côtés celle d’Ursula Le Guin dans Lavinia." sur le blog de la Geekosophe
 

"Court roman fluide et poétique" sur le blog de Maud Elyther
 

"Le personnage d’Orphée est très drôle dans le sens où il est très conscient d’être un demi-dieu. (...) ma lecture du dernier chant d’Orphée a été très agréable" sur le blog La bibliothèque d'Aelinel 

 

"Grâce à ce récit, j’ai pu découvrir la plume de Robert Silverberg, et je compte bien explorer ses autres œuvres !" sur les Chroniques du Chroniqueur.

 

"J’ai aimé découvrir une nouvelle facette du mythe, une nouvelle interprétation, puisque finalement, c’est bien ce que donne à faire la mythologie antique pour les artistes d’aujourd’hui : appropriation et interprétation." sur le blog de Pause Earl Grey

 

"Le tout est dans un ton léger, rythmé, une plume à la première personne qui permet une connivence entre le lecteur et le héros" sur le blog de La rivière des mots.
 

"Le dernier chant d’Orphée est un beau texte qui comblera tout amateur de mythologie et d’histoire." sur le blog Au Pays des Cave Trolls
 

"Le maître de la SF, Robert Silverberg nous livre ici une réécriture poétique et épique du mythe d’Orphée" sur le blog C'est l'heure du Thriller.


"Il s'agit non seulement d'une réécriture (recommandée) du mythe d'Orphée et Eurydice mais également une excellente façon de (ré)explorer la mythologie grecque" Tim pour Goodreads
 

"Le mythe d’Orphée (...) est ici repris et raconté avec un talent de conteur hors pair de la part de l’auteur." sur Elbakin.net

 

"Les amateurs de mythologie doivent y trouver leur compte grâce à l’écriture de Robert Silverberg. Ceux qui ne font qu’y plonger de temps à autre retrouveront avec un plaisir presque coupable Jason, Ulysse, les Argonautes et particulièrement la belle Eurydice." Sur le blog de Vanadium