Qui a peur de la mort ?

Collection Perles d'Épice
Disponible Disponible

Livre numérique
978-2-36629-443-9
Parution : 5 octobre 2017

552 pages

Prix de vente : 5,99 €

Traducteur : Laurent PHILIBERT-CAILLAT
Illustrateur (couverture) : Travis DAVIDS

Existe aussi en papier.

Télécharger un extrait

PDF

Qui a peur de la mort ?

// Prix Lucioles Imaginaire 2017 \\

// World Fantasy Award \\
// Prix Imaginales\\

 

Dans une Afrique post-apocalyptique, la guerre continue de faire rage. Enfant du viol, rejetée par les siens du fait de sa peau et ses cheveux couleur de sable, Onyesonwu porte en elle autant de colère que d’espoir. Seule sa mère ne semble pas étonnée lorsqu’elle se met à développer les prémices d’une magie unique et puissante.

 

Lors de l’un de ses voyages dans le monde des esprits, elle se rend compte qu’une terrible force cherche à lui nuire. Pour en triompher, elle devra affronter son destin, sa nature, la tradition et comprendre enfin le nom que sa mère lui a donné : Qui a peur de la mort.

 

Lauréat du World Fantasy Award et du Prix Imaginales, Qui a peur de la mort ? est actuellement en cours d’adaptation pour HBO.

 

« Loyale et héroïque, Onyesonwu n’en est pas moins impétueuse et en colère. C’est un personnage féminin complexe, puissant et imparfait. » Nnedi OKORAFOR

Nnedi Okorafor dans le Podcast Après la Première Page.

Nnedi Okorafor invitée de La Méthode Scientifique

Une interview dans Télérama

Un papier dans Usbek et Rica

Un papier dans Cheek magazine

Une interview dans Le Point - Afrique

Nnedi Okorafor pour la librairie Mollat

Un papier dans Jeune Afrique

Une critique chez Too Many Books

En interview par ActuSF

Un papier sur Le Temps

Un papier sur Happy in Africa

Recommandé sur L'Influx.

Une interview sur Actusf

Revue de presse :

"Qui a peur de la mort ? : magie, maux et dépaysement. C’est donc un roman d’apprentissage sauvage et vibrant que nous livre Nnedi Okorafor.  La première moitié est rythmée et fascinante, tandis que la deuxième moitié suit un cheminement plus classique. Mais les critiques étant unanimes, HBO a eu du flair et a acheté les droits d’adaptation de ce roman. En attendant de découvrir cette future série, vous avez encore le temps de savourer l’original." cafe-powell

" Une écriture qui m'a bien plu, certains moments de ma lecture m'ont pas mal éprouvée, touchée, je ne suis pas prête d'oublier cette histoire. " Les Mille et Une Pages LM

"Le grand talent de Nnedi Okorafor a été de rendre ce roman totalement percutant. Dans son univers, dans les thèmes qu’elle aborde, l’autrice nous livre un roman engagé, un de ces romans dont la lecture nous marque indubitablement." Sometimes a book

"L'autrice déploie un message engagé : féministe, pacificateur... J'ai eu l'impression qu'elle évitait beaucoup de clichés habituels de fantasy." confidences_litteraires

" Qui a peur de la mort ? dégage une telle puissance, par le mot, les idées, qu'on est comme happé du début à la fin. [...] Et les personnages sont beaux, violents, mais tellement attachants pour la confiance qu'ils dégagent. Non vraiment, une lecture marquante que beaucoup devraient lire pour le message d'espoir et la force qu'il véhicule. À mettre entre toutes les mains d'adultes." La rivière des mots

"Nnedi Okorafor nous transporte dans une Afrique post-apocalyptique où la guerre a continué ses ravages, où le progrès n'a pas annihilé les rites et les croyances. C'est un récit tissé de larmes et de violence qui recèle pourtant une vraie beauté, à travers l'espoir qu'il véhicule." Fantasy à la carte

"[...] c’est surtout une aventure humaine, féministe et mystique que propose l’auteure américaine." Pousse de Ginkgo

"Nnedi Okorafor nous livre ici une intrigue teintée d’un profond mysticisme, mais en même temps terriblement réaliste." Livrement vôtre

"Un formidable roman d’apprentissage, cruel et cru, violent et beau, alliant technique et magie, pour extraire une véritable mythologie des conflits génocidaires africains, du Biafra au Rwanda, et des émancipations possibles." Charybde 27

"J’ai trouvé l’univers dépeint vraiment fascinant." L'Imaginaerum de Symphonie

"Coup de cœur pour ce roman extraordinaire qui prend ses racines dans les traditions et la chaleur de l’Afrique soudanaise pour y développer une mythologie et des histoires qui lui sont propres. On y croise des mascarades, de la magie, de la violence, de la cruauté, mais aussi beaucoup d’espoir à travers une héroïne époustouflante." Les Dream-Dream d'une bouquineuse

"un excellent roman initiatique, que je vous recommande chaudement !" Miroirs SF

"Si l’ouvrage est intensément violent, ce n’est pas pour faire du spectacle : la violence est justifiée par un message humaniste et féministe, une volonté d’aller dans les tréfonds du problème qu’est le viol (et plus largement la place des femmes en Afrique)." sur Numerama

"Il a certainement fallu beaucoup de courage, de talent et d’intelligence à une autrice de 35 ans pour ainsi réinterpréter en profondeur l’histoire contemporaine nigériane" sur le blog de Charybde 27

"Nnedi Okorafor parle de l’horreur de la guerre et de la tradition mais sait aussi tirer les plus belles choses de la culture Africaine. Elle donne naissance à Onyesonwu, une figure féminine magnifique, et à un univers singulier, qui nous emmène loin, très loin, dans le pays du sucre de cactus et des mascarades.

Un livre qui raconte l’Afrique d’aujourd’hui avec les mots de demain.

Un Grand livre." Nicolas Winter sur son blog

"Nnedi Okorafor nous emmène dans une histoire puissante d’une fille en lutte permanente contre le regard des autres, et contre ses démons. L’autrice nous invite dans ce récit de fantasy qui trouve ses racines dans la culture et l’histoire africaine. Le roman se lit d’une traite, on suit les aventures de cette héroïne pleine de détermination face à un ennemi qui se trouve être son père génétique. Avant que l’adaptation n’arrive sur les écrans, je ne peux que vous conseiller de vous jeter sur l’un des livres majeurs de la fantasy de ces dernières années." David de SyFantasy

"Le ton est toujours juste, sans jamais verser dans le pathos ou la facilité, même si certaines scènes nouent la gorge du lecteur. Elle sait trouver la distance qui convient, qui permet de compatir, sans voyeurisme ni indifférence. Nnedi Okorafor offre un formidable portrait de femme, dans un monde remarquablement imaginé et s’impose comme une très grande voix de la SF contemporaine!" Sylvie Gagnère de La Grande Parade

"Un roman d’aventure atypique, profondément engagé et social, d’une écriture et d’un souffle flamboyant, « Qui a peur de la mort » est une pépite littéraire aux échos particulièrement actuels et qui frappent incroyablement juste." Paco sur Un dernier livre

"Avec son récit très prenant, son univers étonnant et ses réflexions très pertinentes, Qui a peur de la mort ? est donc un excellent roman de SFFF qui sait parfaitement prendre de la distance dans la réalité pour mieux nous en montrer certains de ses travers. Si vous ne l’avez pas encore lu, c’est un roman à découvrir d’urgence en attendant la traduction d’autres textes de Nnedi Okorafor." Vert sur son blog

"C’est un grand roman de fantasy, presque de science-fiction par certains côtés (mais pas de spoilers, je m’arrête là). C’est un récit fait pour tous les adultes, tous ceux qui apprécient de découvrir de nouveaux univers riches de leur propre folklore, de différentes tribus, de la coexistence de la magie et des hommes. C’est une histoire sur les guerres et le racisme, sur notre monde, décrit par une autrice qui tire la force de son récit de ses attaches familiales." Deborah sur Daily Mars

"Qui a peur de la mort ? est tout simplement un chef d'oeuvre. Entre fantastique, fantasy et science fiction, ce roman porte le meilleur des trois genres en son sein. Il parle de la différence, nous fait découvrir une Afrique que l'on connait mal et ne cesse de nous interpeller." Lulai lis sur son blog

"Un splendide roman d’initiation teinté de tragédie" Gertrude sur son blog

"Qui a peur de la mort ? est un récit intense et où les émotions sont brutales, sans filtre. Les protagonistes possèdent tous un caractère entier, aucune place pour la demi-mesure. La haine, la peur, surtout. Puis l'amour : celui qu'Onyesonwu porte à Mwita, mais aussi celui pour sa famille, ses amis, son monde... On se prend tout en pleine face et les sensations sont aussi intense que brève." Aranae sur son blog

"Les réflexions soulevées dans ce roman sont aussi un des gros points forts, que ce soit sur la position de la femme, la guerre et ses conséquences, l’influence d’écrits mystiques, les traditions culturelles archaïques, l’environnement Nnedi Okorafor brasse énormément de sujets. Mais sa grande force et de le faire de façon juste, sans jamais tomber dans l’excès ou dans la naïveté." BlackWolf sur son blog

"[J]’ai vraiment aimé cette lecture très riche et parfois difficile. Les thèmes abordés ne peuvent laisser indifférent. J’ai beaucoup apprécié le style de l’auteur." Mariejuliet sur son blog

"Il reste cependant très recommandable, ne serait-ce que par la galerie de personnages et le cadre africain peu représenté dans les littératures de l’Imaginaire." Xapur sur son blog

"J’ai englouti la première moitié, passionné par ce que je lisais, par cette héroïne forgée dans la violence et la cruauté, mais qui a su se construire malgré tout. J’ai adoré découvrir ce monde dépaysant et cette culture qui mélange chamanisme et traditions brutales." L'ours inculte, seulement convaincu par la 1re moitié du livre

"Intriguée et envieuse de mieux connaître son univers j'ai voulu lire son premier roman encensé par la critique : Qui a peur de la mort ? Un véritable coup de poing. Un roman fort et puissant, initiatique. Des thèmes forts sont abordés tel que le racisme, l'excision, l'amour, le pouvoir, la force des textes religieux et notamment leurs influences dans la vie quotidienne d'un peuple à l'autre. Un bijou de science-fiction qui se mélange là encore avec du fantastique (le folklore). booksardinn sur instagram

"J'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture à l'écriture fluide et rythmée. Une belle découverte!" TarteTatin sur babelio

"La plume de Nnedi Okorafor est très agréable à lire, l'écriture est fluide et bien rythmée. Ce livre se lit rapidement malgré son aspect imposant. Il a un petit côté enivrant très appréciable. La narration à la première personne est appropriée ici car il s'agit d'une histoire assez intime. On ressent l'âme engagée de l'auteur dans ce contexte toujours d'actualité. Vous n'avez donc plus d'excuses pour ne pas succomber au charme de cette aventure incroyable." mayaaupaysdeslivres

"Une lecture bouleversante, originale de part les sujets traités qui le sont rarement dans la SF-fantasy mais aussi par son personnage féminin atypique qui détonne dans le monde de la littérature de l’imaginaire. C’est aussi une magnifique fenêtre sur la culture africaine pour le meilleur comme pour le pire... Fusionner cette parole d’une telle actualité avec une récit qui mélange la science-fiction et fantasy est un coup de génie qui en fait un roman unique en son genre." Bibliorunner

"J'ai été entraînée par la profondeur et la finesse des personnages et j’ai adoré la complexité du récit qui tient en haleine tout au long de la lecture. Vraiment un roman de très très grande qualité. A lire pour découvrir un roman d’aventures haletant dans l’un des univers de Nnedi Okorafor et aussi pour rencontrer une héroïne géniale." Heloïse sur instagram

"Original et différent, Qui est peur de la mort ? l’est tout autant que son héroïne. Nnedi Okorafor choisit de mettre en scène un monde post-apocalyptique dans un décor africain où le pire de l’humanité a établi ses droits. Si cet univers est dur et cruel, il est aussi l’occasion de faire ressortir les plus grandes fibres héroïques. C’est dans le pire des cadres que le courage et l’humanité sont les plus marquants." unratdesvilles

L'avis de Cassandra en vidéo (à partir de 8'12)

L'avis d'Allan de Fantastinet

L'avis de la Librairie Maipiù sur facebook

"Un roman majeur et magique" sur dailymars

"Aujourd'hui, retour sur un livre de science-fiction que nous aimons beaucoup. L'initiation d'Onyesonwu et de ses compagnons, les magies singulie?res a? l’œuvre dans l'intrigue, l'absence de tabou et le traitement frontal des the?mes chers a? l'autrice se lisent avec autant de plaisir que d'inte?re?t. Rilkibib sur Une lecture qui fait mal parfois, mais une lecture recommande?e ! Rilkibib sur instagram