Je suis ta nuit

Collection Les Trois Souhaits
Disponible Disponible

Livre papier
978-2-37686-249-9
Parution : 5 juin 2020

Façonnage : broché

Prix de vente : 19,90 €

Illustrateur (couverture) : Cindy CANÉVET

Je suis ta nuit

La France, un été, quelque part dans les années 80. Pendant un banal concours de casse-bouteilles, six enfants découvrent un cadavre mutilé, sans lèvres, sans sexe et sans doigts. Et ce n’est que le premier d’une longue série. Pierre et sa bande de copains inséparables sont obligés d’enterrer leur enfance et certains de leurs proches alors que le Puits et l’homme au chapeau haut-de-forme s’emparent peu à peu de leur innocence.

Avec Je suis ta nuit, Loïc Le Borgne nous offre un véritable page-turner de l’angoisse.

Revue de presse

"Je suis ta nuit est un roman époustouflant, mélangeant avec une rare élégance les genres de l’horreur et du fantastique tout en se raccrochant à un réalisme parfois terrifiant. Tout rappelle à la fois la lumière et les ténèbres de l’humanité et la façon dont les hommes s’y noient parfois, avec un merveilleux sens de la mise en scène et de la métaphore. Du fantastique, de l’horreur, une bande d’amis, des vélos qui grincent et des lampes torches sabres lasers, de quoi former un coup de cœur génialissime. Ais-je oublié de dire que je le conseillais à 20000% ?" lesdreamdreamdunebouquineuse

"Je suis ta nuit est ainsi un roman à la construction parfaitement maîtrisée sur le thème des chutes de l’illusion de l’enfance. L’ambiance des années 80 et l’amitié entre les enfants sonnent juste. On se laisse facilement happer par ce récit à la fois sombre et émouvant. Une belle réussite au dénouement marquant!" aupaysdescavetrolls

"Je suis ta nuit est un roman sombre qui réveillera vos peurs d’enfants. Mais c’est aussi un roman qui aborde des sujets difficiles, notamment celui du suicide. Loïc Le Borgne traite ces sujets sans prendre de gants et la confrontation avec la réalité est brutale. J’ai beaucoup aimé ma lecture et l’approche de l’auteur. Un livre à découvrir si vous n’avez pas peur du noir." vampires-sorcieres