Les Questions dangereuses

Disponible Disponible

Livre papier
978-2-36629-979-3
Parution : janvier 2019

Prix de vente : 4,90 €

Existe aussi en numérique.

Les Questions dangereuses

1637 : Qui a assassiné le docteur Lacanne, en plein château de Déversailles ? Pour connaître la réponse à cette question, le mancequetaire Thésard de la Meulière, son libram à la main, est prêt à résoudre les énigmes les plus perfides... jusqu’aux confins de l’indicible.

 

Romancier émérite, Lionel Davoust navigue aussi bien dans les eaux du polar (pour la série Léviathan) que celles de l’imaginaire et notamment de la fantasy (La Messagère du Ciel, prix Elbakin.net, ou bien encore Port d’âmes). Avec Les Questions dangereuses, dans une édition complétée d’une longue interview, il nous offre un récit haut en couleur dans lequel la moindre énigme peut vous coûter la vie...

 

"Messieurs, si c’est un mancequetaire que vous cherchez, vous l’avez trouvé ! Allez-vous maintenant sortir de l’ombre ou faut-il que j’y aille vous quérir ?"

Sommaire

  • Les Questions Dangereuses
  • Entretien, par Nicolas Barret

Le mot des Éditions ActuSF

Pourquoi avons-nous choisi de publier Les Questions Dangereuses de Lionel Davoust ?

 

Revue de presse :

"Dans un style ouvertement fleuri et s’adressant parfois directement aux lecteurs, Lionel Davoust s’amuse littéralement. Difficile de ne pas se laisser prendre au jeu car si l’idée de départ est séduisante, le texte l’est tout autant." Sur Elbakin.net  

 

"Ce texte court, drôle, admirablement écrit et fourmillant de références sans être amputé d’une profondeur de réflexion est d’une grande densité et je pense qu’on peut y voir pas mal de choses, suivant sa sensibilité de lecteur et son propre parcours." Sur Emaginarock

 

"On ressort finalement de cette lecture avec deux sentiments distincts : celui de mieux comprendre et apprécier comment Lionel Davoust écrit et celui plus paradoxal qu’un texte peut être à la fois loufoque, déjanté et précis. Au point peut-être de donner envie d’écrire à son tour…" Sur le blog du Bibliocosme

 

"Je me suis régalée pendant les 72 pages de cette novella. Mais la cerise sur le gâteau, ce sont les 50 pages suivantes qui sont une interview de l’auteur qui met en éclairage le pourquoi du comment et rajoute le sel et les épices manquants au premier plat pourtant déjà délicieux. À se procurer d'urgence !!!" Sur le blog de Bookenstock

 

"Les Questions dangereuses est une novella de fantasy totalement réjouissante à la prémisse originale et à la richesse inattendue, qui se lit vite malgré son style précieux. Qui plus est, Lionel Davoust parvient, malgré le nombre de pages limités, à dépeindre des personnages et un univers suffisamment complexes que le lecteur n’est pas laissé sur sa faim, ce qui est souvent le reproche fait au texte court." Sur le blog Lilitherature

 

"Un texte qui vaut vraiment le détour et qui rappelle que l’auteur excelle dans le format court. Les mots plus forts que les armes, quelle belle idée pour tout amateur de lecture, d’imaginaire !" Sur le blog de Au pays des Cave Trolls

 

"J’ai lu ce texte court d’une traite, embarquée dans le style littéraire de l’auteur. (...) J’ai passé un excellent moment et je ne peux que vous recommander chaudement cette lecture." Sur le blog d'Ombrebones

 

"Lionel Davoust a réussi à créer un univers passionnant, des personnages attachants et une chute surprenante en ajoutant une pointe de fantasy lovecraftienne." Sur le blog Mots Silencieux

 

"Dans ce livre, la pointe de l’épée est remplacée par une langue acérée et force est d’avouer que le piquant des coups portés reste intact. Tous les amoureux des bons mots trouveront un plaisir indéniable à découvrir les saillies d’esprit qui constituent ce texte." Sur le blog Un rat des villes

 

"Si j’ai beaucoup aimé l’histoire, j’ai trouvé que l’entretien de l’auteur amenait une nouvelle lumière sur ce texte. Des références expliquées, des choix également, le contexte d’écriture… Mais aussi des explications sur le métier d’écrivain, de traducteur, des méthodologies de travail, tout cela sur un ton léger et amusant (...)" Sur le blog de Livraisons littéraires

 

"(...) j’ai pris mon pied du début à la fin ! Entre une novella rythmée, sans tension majeure mais avec un réel intérêt littéraire et linguistique, et une interview riche d’intérêts, d’explications et d’humour, on passe un agréable moment en compagnie de l’auteur et ses personnages." Sur le blog de La rivière des mots

 

"Une relecture des duels où les joutes verbales à coup d’énigmes remplacent le fer qui se croise. Ce n'était pas évident de prime abord, mais voir un gentilhomme asséner Questions sur Questions à un opposant démunie peut s'avérer aussi dynamique et entrainant qu'un duel à l'épée, et tout aussi mortel ! Chapeau bas." Sur le blog de L'imaginarium électrique

 

"En un texte court, Lionel Davoust parvient à montrer la violence et le pouvoir que peuvent avoir les mots, en transposant leur force dans un univers de Fantasy assez barré et original." Sur le blog des Chroniques du chroniqueur 

 

"Ce récit est d’une remarquable finesse et si jubilatoire que je l’ai en grande partie lu à haute voix (...) (honneur le plus souvent réservé au grand Terry Pratchett). Cette lecture fut un réel plaisir et je ne peux que vous la recommander." Sur le blog du Livropathe.

 

"Les Questions dangereuses est un vrai coup de cœur. J’ai eu un véritable coup de foudre (oui) pour l’univers, l’écriture de l’auteur et l’humour de sa plume. Le récit est de la juste taille et je ne peux que saluer l’inspiration lovecraftienne qui vient ponctuer magistralement ce texte !" Sur le blog de La plume ou la vie

 

"L'histoire est originale, un peu barrée mais pleine d'humour et de références, aussi bien aux littératures de l'Imaginaire qu'à la littérature de cape et d'épées. Les mots plus forts que les armes, quel bel hommage aux auteurs !" Sur le blog de Chut maman lit

 

"Faire rire par l'écriture est un exercice de style dans lequel Lionel Davoust excelle avec beaucoup de talent." Sur le blog de Fantasy à la carte

 

"J'ai adoré ma lecture, je vous la conseille puisqu’elle permet de lire une nouvelle française qui campe au XVIIe siècle avec un vent de nouveauté." Sur le blog de Les mille et une pages LM.

 

"C’est bourré de tout mais brillamment, la couture ne craque pas et tient jusqu’à la fin. L'auteur s'amuse et nous avec." Sur la page Facebook de The SF Avenger

 

" Une courte plongée dans le siècle dix-septième bellement revisité." Sur le blog de Le monde de Païkanne

 

"Un texte dans cet univers décalé au parti-pris totalement assumé et magnifiquement mis en mots. On adore !" Sur le blog de Labyrinth Nerd

 

"Mais au final, qu’en ai-je pensé, me demanderas-tu, Ô, Lionel ?

J’ose me risquer à penser qu’une fois encore, comme pour la Route de la Conquête, tu offres ici un super texte, bien écrit avec plein de référence, qui a tout du récit de cape et de plume." Sur le blog de Xian Moriarty

 

"En bref, un court récit vraiment original, bourré de référence, et très bien pensé. " Sur le blog de L'Antre de Sylnor

 

"C'est de la belle farce bien montée avec beaucoup d'érudition et une imitation stylistique du maître Alexandre particulièrement réussie." Jean-Hugues Villacampa sur K-Libre

 

"Un court récit qui s’approprie le roman de cape et d’épée plonge dans de réjouissantes joutes littéraires." Sur le blog de De fil en page.

 

"La plume de Lionel Davoust est diablement envoutante." Sur le blog de De fil en histoire

 

"Une novella bien loin d’Evanégyre, que j’affectionne beaucoup, mais dans laquelle on retrouve avec plaisir la plume acérée de Lionel Davoust avec des jeux de mots, des énigmes, juste ce qu’il faut de magie (...)" Sur le blog de Bulle de Livre