Le Club des punks contre l'apocalypse zombie

Collection Les Trois Souhaits
Disponible Disponible

Livre papier
978-2-37686-401-1
Parution : 3 décembre 2021

Prix de vente : 29,90 €

Illustrateur (intérieur) : ZARIEL

Le Club des punks contre l'apocalypse zombie

 

Attention, événement ! Découvrez la version collector du Club des punks contre l'apocalypse zombie ! Avec un CD inédit de Karim Berrouka à l'intérieur et des illustrations de Zariel !

 

Paris n’est plus que ruines. Et le prix de la cervelle fraîche s’envole. Heureusement, il reste des punks. Et des bières. Et des acides. Et un groupe électrogène pour jouer du Discharge. Le Club des punks va pouvoir survivre à l’Apocalypse. Enfin, si en plus des zombies, les gros cons n’étaient pas aussi de sortie... Il est grand temps que l’anarchie remette de l’ordre dans le chaos ! Politiquement incorrect, taché de bière et de Lutte finale, Le Club des punks contre l’apocalypse zombie est un condensé d’humour salutaire. Il a été salué par le Prix Julia Verlanger 2016. 

Avec un album inédit de Karim Berrouka
Illustré par Zariel !

 

 


 

 

 

 

Revue de Presse

"Le livre culte bien barré ressort cette fin d’année, dans une édition enrichie des illustrations de Zariel, une galerie burlesque de portraits punks-morts-vivants, et d’un album de dix chansons inédites de Karim Berrouka. Sinon, c’est du bon vieux punk français où l’on s’énerve en se marrant, on s’en fout de placer sa voix et on gratte sa guitare sans s’encombrer de mélodies chiadées : punk, quoi !" le Petit Bulletin

"Anarchiste, furieux, diablement drôle, ce roman suit un groupe de punks qui doit survivre aux hordes de zombies mais aussi aux meutes de gros cons qui ont eu la fâcheuse tendance à survivre. Les illustrations de Zariel permettent de se plonger dans cette aventure délirante, en plus de voir ENFIN les scènes loufoques avec les zombies. Un beau billet d’humour !" Louis - CINAK sur SyFantasy

"dans un Paris qui n’est plus que ruines où le prix de la cervelle fraîche s’envole. Heureusement, il reste des punks, des bières et des acides. Ah et un groupe électrogène pour jouer du Discharge. Le Club des punks va alors pouvoir survivre à l’Apocalypse." Jack sur Instagram

Critique de la librairie Point-Virgule sur sa page Facebook.