"La Guerre des trois rois ouvre ainsi de très belle manière la collection ActuSF Graphic. Le livre est de belle qualité avec couverture cartonnée et signet intégré. Le récit est très fidèle à l’Histoire et les illustrations de Marc Simonetti s’intègrent parfaitement au récit en forme de journal de  la Compagnie du Chariot." aupaysdescavetrolls

Un très joli roman fantasy que je vous conseille, car il allie le talent d'un auteur à celui d'un illustrateur." lesmotsdenanet

"Du grand Jean-Laurent Del Socorro. Avec La Guerre des Trois Rois, il signe une novella illustrée par Marc Simonetti de grande qualité autant graphique que littéraire dans l’univers du Royaume de vent et de colères. L’auteur y apporte une touche de magie non pas pour tordre l’Histoire mais pour la préciser, s’inscrivant non seulement comme un grand romancier historique mais aussi comme un maître du mélange des genres. À l’instar de toute la bibliographie de l’auteur, ce texte est à lire absolument." ombrebones

"Premier succès donc pour la collection Graphic. La Guerre des trois rois s’affirme non seulement comme un livre-objet magnifique richement illustré par le surdoué Marc Simonetti, mais également comme une nouvelle incursion réussie pour Jean-Laurent Del Socorro dans un univers de colère et de magie où rien n’est acquis." Note : 8/10 justaword 

"Je vous recommande vraiment ce très bel ouvrage où l'auteur mêle habilement fantasy et histoire, Alchimie, pierre avec des pouvoirs ...j'ai été conquise. La plume de l'auteur est fluide, très plaisante, c'est un vrai conteur ! Le livre objet est superbe en soi avec des illustrations nombreuses et très bien réalisées ! Ça donne un rendu exceptionnel !" Sarah sur instagram

"Un brin de fantastique est intégré au récit et la fin surprend, avec une belle entrée en matière pour découvrir le roman Royaume de vents et d'épée qui se passe juste après, et à Marseille." Lenkalecture sur Instagram

" J'ai vraiment beaucoup apprécié ce petit ouvrage mais je regrette justement qu’il soit aussi court. On a à peine le temps de saisir qui est qui qu’il faut déjà les laisser partir. Et l’intrigue en elle-même est quelque peu précipitée, on a donc un peu de mal à s’y immerger complétement… Mais il n’empêche, c’est très bien écrit, et très bien illustré, on s’y croit vraiment et on a vraiment envie d’en savoir plus sur cette guilde, sur cette compagnie, et cela d’autant plus que l’épilogue attise notre curiosité comme le soufflet attise le charbon à la forge…" Les mots étaient livres

"J'ai apprécié ce point de vue et cette novella. Certes l'attachement aux personnages est plus difficile en raison de la brièveté du récit mais c'est un bon hameçonnage pour donner envie de découvrir la compagnie du Chariot dans Royaume de vent et de colère ou le prochain roman historique où il est question de la guilde des assassins." Chrisbookine sur Babelio