La Machine

Collection Les Trois Souhaits
Disponible Disponible

Livre papier
978-2-37686-337-3
Parution : 19 février 2021

Prix de vente : 19,90 €

La Machine

Nés dans le confort de la famille noble des Cabayol, Vian et Andrès sont deux frères inséparables. Mais dans un pays où la révolution gronde et où les anciens royalistes fourbissent leurs armes pour renverser la toute jeune République, ils vont devoir choisir leur camp... Grande fresque familiale où les batailles politiques rejoignent les bouillonnements personnels, La Machine est une œuvre forte, absolue et puissante.

Après son roman très remarqué Les Ombres d’Esver, Katia Lanero Zamora nous y dessine des destins inoubliables.

On en parle

Rencontre avec l'autrice pendant un live

Racines Inspirantes, un facebook live sur le roman à découvrir

J'ai déjà / J'ai jamais, un facebook live avec l'autrice

Interview de Katia Lanero Zamora à découvrir sur spotify

Quatremille.be en parle sur son blog

Revue de presse

"Ce premier tome de la Machine remplit bien ses objectifs en posant un univers réaliste proche de l’Espagne des années 1930 tout en le plaçant dans un monde alternatif nôtre afin de pouvoir prendre quelques libertés. Cette allégorie politique fonctionne très bien, tout comme son ambiance hispanique et ses personnages très humains auxquels on s’attache rapidement." Ombre Bones, Chroniques de l'imaginaire

"La force de « La Machine », ce sont ses personnages, tous plus attachants les uns que les autres, et tous sans exception plongés dans l’engrenage inexorable d’une société qui bascule dans la révolte et la confrontation. C’est là le tour de force magnifique de Katia Lanero Zamora, raconter aussi bien l’intime que les luttes collectives, convoquer l’imaginaire et les leçons de l’histoire, créer une saga addictive tout en donnant envie de s’engager à son tour." Le blog des récits inspirants

"J’ai beaucoup aimé ce roman qui place parfaitement son univers inspiré de l’Espagne des années 30, pour nous raconter le destin de deux frères pris dans les rouages de l’Histoire. C’est à la fois parfaitement rythmé, raconté de manière fluide et touchante, avec assez de nuances et de soin apportés aux personnages pour qu’on accroche à leur histoire." L'ours Inculte 

"Les personnages sont si réalistes, même les personnages secondaires qui ont un petit rôle dans l'histoire ont des âmes humaines, et ça je crois que c'est ce que j'ai le plus apprécier dans ce livre : on peut se retrouver dans les personnages, avec leurs dilemmes, problèmes, peines et choix..." Bookadreams_mg

"Ce premier tome de La machine de Katia Lanero Zamora est ainsi une très belle lecture racontant une histoire tragique et délicate avec le ton juste. Le roman est rythmé comme il faut avec une écriture fluide, des personnages bien campés et attachants. Une belle réussite qui donne envie de connaitre la suite rapidement." Au pays des caves trolls

"Je dis WAOUW!! Cela faisait longtemps que je n'avais pas vibré de la sorte dans un livre. Une intrigue prenante, des personnages attachants, un récit fluide et agréable, un rythme soutenu, des rebondissements qui donnent le frisson..." Julien Buckens sur FB

"Katia Lanero Zamora signe avec ce premier tome de « La Machine » un très beau roman de fantasy inspiré de la guerre civile espagnole de la fin des années 1930. L’autrice y retranscrit efficacement la complexité de la vie politique de l’époque, tout en brossant le portrait d’une classe prolétaire déterminée et porteuse d’un projet émancipateur pour l’ensemble de la société. Le récit nous dépeint aussi une très belle relation fraternelle et met en scène toute une galerie de personnages convaincants et nuancés qui émeuvent d’un bout à l’autre du roman." Boudicca sur Le Bibliocosme

"La Machine c’est donc une fresque, familiale, amoureuse, amicale, tendre mais aussi faite de sang, de sueur, de suie, une révolte qui gronde et qui trouve échos dans nos maux contemporains." Enora Pagnoux sur Dream.bookeuse

"Dans ce récit, Katia Lanero Zamora donne à lire une histoire politique réaliste dans une Espagne fictive où elle nous dévoile ses talents de scénariste. Aucun détail n’est donné au hasard, son style est très fluide, elle manie l’art du suspense avec une belle maîtrise pour distiller une tension grandissante au fil de l’intrigue." Le carnet et les instants