Humain.e.s, trop humain.e.s

Collection Les Trois Souhaits
Disponible Disponible

Livre numérique
Parution : 20 septembre 2019

Prix de vente : 5,99 €

Existe aussi en papier.

Télécharger un extrait

PDF

Humain.e.s, trop humain.e.s

Je m'appelle Agnès Cleyre et je suis une sorcière. Une vraie cette fois. Ignorée durant toute mon existence par mes consœurs, voilà que la Grande Mère a enfin décidé de m'intégrer dans un convent. Mais pas le temps de m'interroger sur cet étrange revirement de situation. Au même moment, tous les vampires du Cénacle Majeur viennent de périr dans un mystérieux attentat, laissant à l'étude notariale de mon oncle la délicate question de la succession à régler et la garde d'un étrange coffre qui attire bien des convoitises. Serait-ce à cause de lui d'ailleurs qu'une pieuvre géante de l'espace s'est mise en tête de nous rayer de la surface de la Terre ?

 

Ma parole, tout l'AlterMonde semble devenir fou au même moment. Il ne manquerait plus que la fin du monde...

Interviews sur :

ActuSF

Fantastinet

la chaîne YouTube de la librairie Mollat

Revue de presse :

"la vraie force de ce roman selon moi, ce sont ses personnages décalés et volontiers railleurs dont les piques et réflexions font tout le piment de l’œuvre." Un rat des villes

"Humain.e.s trop humain.e.s : un ton réjouissant, des héro.ï.n.e.s attachant.e.s (et agaçant.e.s), des aventures sans temps mort et un chaton mignon, ce sont les arguments sans réplique de ce bouquin incontournable !" Sylvie sur La Grande Parade

 

"Humaines, trop humaines est un récit extraordinaire qui nous entraîne dans une aventure épique à la dimension mythologique. Entre les personnages hauts en couleurs et l'intrigue captivante, ce roman est un coup de cœur pour moi !" Aranae sur son blog

 

"J’aime tout dans Humain.e.s. trop humain.e.s ! L’écriture inclusive du titre (pas tout le texte, hein ! cela serait illisible), la première de couverture flamboyante, le féminisme riant et qui sait s’auto-parodier, les attaques magiques sur la « meringue » du Sacré Cœur, l’humour canon, le chat surtout, et le fait que, même si c’est le troisième opus, je m’y suis sentie aussi à l’aise que si j’avais déjà lu les deux premiers." Lisou sur son blog

 

"Parce que l'heure n'est plus uniquement à la dérision et que "Humain.e.s, trop humain.e.s" est un roman qui porte une colère et des revendications sincères et exprimées sans fard. Et c'est ce qui fait aussi de ce livre un ouvrage qui dépasse son histoire et son contexte." Joyeux Drille sur son blog

 

"Ce récit est donc entraînant et drôle, mêlant toutes formes de créatures, que nous sommes habitués ou non à voir avec un final qui ne laisse que peu de doutes sur le fait qu’il n’y aura malheureusement pas de suite…" Allan de Fantastinet

 

"Tout en conservant le côté caustique et mordant des autres volets des aventures d’Agnès, celui-ci est plus engagé, pour de nombreuses causes dont le féminisme (ce qui se devine rien qu’avec l’écriture inclusive du titre) et contre les religions en général." Doris sur son blog

 

" [...] la trilogie de Jeanne A. Debats reste fort recommandable et se distingue par son humour et sa volonté de détourner les clichés de la bit-lit. Idéal pour passer un bon moment de détente, sans prises de tête." Boudicca du Bibliocosme