59 rue des Archives

Collection Les Trois Souhaits
En précommande En précommande

Livre papier
978-2-37686-284-0
Parution : 4 décembre 2020

350 pages
Façonnage : broché

Prix de vente : 29,90 €

59 rue des Archives

Ce livre est un partenariat avec la radio TSF Jazz.

Au départ, il y a une émission de radio sur TSF JAZZ. Non! Pour être exact, au départ, il y a le fantasme d’une émission de radio nourrie, bien sûr, de cette musique que l’on aime et qui fait l’ADN de notre station, mais aussi de l’influence d’illustres prédécesseurs radiophoniques et télévisuels. Le souvenir d’une époque où la Transmission Sans Fil — quel hasard! — vous emportait dans de longs voyages immobiles. Pour le dire plus simplement, au départ, il y avait l’envie de raconter des histoires en usant de tous les artifices qu’offre la radio pour vous attraper au coin de l’oreille et ne plus vous lâcher : un texte copieux servi par plusieurs voix et des ambiances sonores pour vous replonger dans le Harlem des années trente aux côtés d’Ella Fitzgerald, pour vous emmener dans le salon des parents de Rudy Van Gelder avec les Messengers d’Art Blakey ou à Ispahan, dans la caravane de Duke Ellington — voire dans les méandres tortueux de l’esprit de Thelonious Monk. Alors bien sûr, une émission comme celle-ci, c’est compliqué à monter. Il convient de dire que chaque épisode de 59 Rue des Archives, demande plusieurs semaines de documentation, une bonne heure et demie d’enregistrement, une quinzaine d’heures de montage et presque autant de mixage. Un vrai défi pour une radio comme TSF JAZZ et une raison supplémentaire d’en être pas peu fier. D’autant que depuis quatre saisons, vous — les auditeurs et à présent lecteurs — avez su nous montrer votre attachement et votre fidélité. C’est pour cette raison que nous cherchions depuis longtemps une manière de vous en remercier et de prolonger un peu l’aventure. De la décliner. Mais encore fallait-il trouver le bon format. C’est désormais chose faite, grâce à 59 Rue des Archives, le livre.

David Kophérant 
Animateur des tranches de l’après-midi sur TSF JAZZ et surtout son insatiable programmateur musical, c’est dans son esprit fertile qu’à germé l’idée de cette folle émission. C’est lui qui, bercé par la fameuse influence d’illustres prédécesseurs radiophoniques et télévisuels, a pensé et voulu le 59 Rue des Archives. 

Bruno Guermonprez 
Lorsqu’il s’est agit de trouver un inspecteur, c’est évidemment le nom de ce curieux infatigable, complétiste émérite et collectionneur maniaque, qui a surgit du borsalino. Quatre années durant, ce jazzophile accompli à endossé avec bonne humeur le rôle d’investigateur en chef et jonglé avec sa carrière en maison de disques. C’est principalement sa voix qui nous a promené de Harlem à Chicago, de Kansas City à New Orleans. 

Rebecca Zissmann 
À ce casting qui sentait un peu trop la testostérone et le tabac froid, est venue s’ajouter la douce présence de Rebecca Zissmann. Enquêtrice impeccable, documentaliste rigoureuse et garde-fous nécessaire, au sens parfois le plus littéral du terme. Animatrice sur TSF JAZZ, elle est aussi journaliste, parle couramment l’anglais et le japonais et à déjà fait le tour des sept mers du Globe.

Diego Flavio Tripodi
Illustrateur argentin vivant à Buenos Aires, Diego Flavio Tripodi collabore depuis plus d’une dizaine d’années avec les éditions ActuSF. Après avoir travaillé avec quelques grands noms de la BD espagnole, il a déjà signé de nombreuses couvertures de livres, notamment pour les éditions J’ai Lu. Grand fan de Saul Bass, le génial graphiste à qui l’on doit les affiches de L’Homme aux bras d’or et d’Autopsie d’un meurtre, c’est naturellement vers lui que s’est tourné notre choix pour illustrer cet ouvrage.

Zariel 
Parisien pur sucre, c’est depuis son atelier du XXe arrondissement que cet illustrateur, graphiste et plasticien a nourri ce livre de quelques centtrente illustrations Grand admirateur, lui aussi, de Saul Bass, Zariel est un artiste protéiforme, aussi à l’aise en BD qu’en illustration. Il a repris la direction artistique des éditions ActuSF, ce qui ne l’empêche pas de se consacrer à son propre travail qui a déjà été plusieurs fois exposé.