Editions ActuSF
www.editions-actusf.fr

 

Valérie SIMON

Biographie

Valérie Simon est née en octobre 1963 à Strasbourg, en Alsace.

Son enfance est immédiatement placée sous le signe du déracinement : de Strasbourg à Marseille, de Tourcoing à Arcachon puis finalement Thionville où elle suivra l’essentiel de sa scolarité… Rapidement, elle développe un intérêt passionné pour les sciences en général, la biologie en particulier, mais également le dessin vers lequel elle dirigera finalement son cursus universitaire.

Elle ne lit pas, elle dévore les stocks des différentes bibliothèques qui se trouve sur son chemin. Et vient très tôt à l’écriture pour mettre en scène ses propres histoires, et ses propres héroïnes…
Après l’obtention d’un bac scientifique à 17 ans, elle s’oriente vers l’École des Beaux-Arts de Metz mais l’enseignement trop « artiste » ne correspond pas à ce qu’elle attend. L’année suivante, elle s’installe à Strasbourg pour entamer un parcours universitaire en Arts Plastiques qui l’emmènera jusqu’à la Maîtrise.

Progressivement, elle s’oriente vers le cinéma en obtenant d »abord un Diplôme Universitaire en Communication Audio-Visuelle où elle étudie la création des images de synthèse puis se passionne pour différents cours sur le cinéma, en particulier sur la mythologie américaine. En même temps, elle suit divers ateliers à l’École des Arts Décoratifs en gravure, linogravure, sculpture…

L’écriture se confirme, elle achève quelques œuvres de jeunesse sans penser un seul instant à en faire son métier. Elle travaille comme graphiste dans différentes agences de publicité.
Entre 1997 et 1999, la Pierre d’Arkem est publié en 4 volumes chez Fleuve Noir. Dans l’élan, elle participe à deux recueils de nouvelles : Fantasy en 1998 avec le texte Razaröd le serpent, toujours chez Fleuve Noir, puis Cosmic Erotica chez J’ai Lu en l’an 2000, avec Le loup.

En 2002, elle suit son mari en expatriation à l »étranger tout en continuant à s »intéresser à la science et au fantastique. Elle se passionne pour les pouvoirs latents du cerveau, thème récurent de ses œuvres. Elle aime également explorer les relations entre l’humain et l’animal, et découvre le monde végétal…

Ses histoires s’inspirent librement des légendes et des grandes épopées romanesques. La nature y est omniprésente, en tant que décor mais aussi et surtout en tant que puissance hostile refusant l’hégémonie humaine.

Bibliographie

Gilles a suivi Jeanne