Editions ActuSF
www.editions-actusf.fr

 
Le Miroir aux éperluettes de Sylvie LAINÉ

green  Disponible
Version papier
Prix de vente : 6,10 €




Couverture : Gilles FRANCESCANO

Parution : octobre 2007
Nombre de pages : 87
ISBN : 978-2-9522502-5-2

Thématiques :

  • Recueil
  • Science-Fiction

  • Ce livre est également
    disponible en version numérique.

    Le Miroir aux éperluettes

    de Sylvie LAINÉ

    « Elle venait presque tous les mercredis, à cinq heures. Une belle femme rousse, avec des jambes interminables. Toujours seule. Jamais je n’avais osé lui parler, encore moins m’asseoir à sa table. Elle m’intimidait. »

    En six nouvelles, Sylvie Lainé explore le thème de la rencontre et de l’autre. Même s’il vient d’ailleurs, cela reste toujours une entité, un être à découvrir et peut-être à aimer. Laissez-vous entraîner vers l’inconnu. Il est tout proche. Il nous connaît déjà... Six textes savoureux de douceur et de précision. Une science fiction sensible, passionnante et intelligente.

    Née en 1957, Sylvie Lainé a multiplié les nouvelles ces dernières années, accumulant les prix et les récompenses. Voici enfin le premier recueil regroupant une partie de ses meilleurs récits.

    Contient Un signe de Setty, Prix Rosny aîné 2003.

    « Certains écrivent pour changer le monde, ou pour le rendre compréhensible. Sylvie Lainé se contente de cueillir une poignée d’instants, de les lustrer d’un revers de manche élégant avant de les relâcher dans la nature. (...) Et les histoires dont elle nous fait cadeau ne se refermeront jamais tout à fait. » Extrait de la préface de Jean-Claude Dunyach

    Sommaire

    • Le Complexe de Wendy de Jean-Claude DUNYACH
    • La Bulle d'Euze de Sylvie LAINÉ
    • La Mirotte de Sylvie LAINÉ
    • Thérapie douce de Sylvie LAINÉ
    • Question de mode de Sylvie LAINÉ
    • Un rêve d'herbe de Sylvie LAINÉ
    • Un signe de Setty de Sylvie LAINÉ
    • Remerciements de Sylvie LAINÉ

    Bonus

    N'oubliez pas : En ce moment pour deux livres Actusf achetés, l'anthologie Contrepoint est offerte !

     

    Sylvie Lainé est en interview sur le site Inbadreams.

     

    Revue de presse :

     

    "En attendant, Le miroir aux éperluettes reste un recueil en demi-teinte, avec une excellente nouvelle, deux bons textes et 3 récits faibles. Cependant, au vu de l'amélioration dans le temps de Sylvie Lainé au gré de ces nouvelles, on peut franchement recommander sa lecture et affirmer qu'il jouit d'un excellent rapport qualité/prix. Amis de la poésie, de l'écriture fine et des rencontres improbables, ce recueil est fait pour vous." Nicolas Winter sur son blog

     

    "Étranges, mais néanmoins poétiques, les nouvelles de Sylvie Lainé nous plongent dans des histoires scientifiques teintées de mélancolie et de souvenirs. On accroche, ou pas." Laure sur son blog

     

    "Pour conclure, lire ce recueil, c'est agréable, très agréable, même !" Angua sur son blog

     

    "Sept textes plutôt agréables, teintés d'une certaine poésie fantastique, sept balades dans des mondes imaginaires où les rencontres merveilleuses avec l'autre sont le point d'orgue. Exactement le genre de nouvelles qui plairont aux personnes qui ne sont pas fans de la SF techniciste, typiquement le genre de textes qu'adoreront les amateurs de fantastique poétique plutôt éloignée du style terreurs abominables." Julien le Naufragé Volontaire

     

    "Recueil de nouvelles douces amer, Le Miroir aux éperluettes est une très bonne surprise. (...) Un recueil élégant, qui se lit avec plaisir." Efelle sur son blog

     

    "On peut franchement recommander sa lecture et affirmer qu’il jouit d’un excellent rapport qualité/prix. Amis de la poésie, de l’écriture fine et des rencontres improbables, ce recueil est fait pour vous." Nicolas W. sur Sci-Fi

     

    "Le Miroir aux éperluettes est donc un petit recueil de nouvelles qui voit grand par ses qualités tant littéraires que d’imagination. Aucun lecteur ne sortira totalement neutre de la lecture de ces textes et n’est-ce pas d’ailleurs là le but de tout littérature ?" Deuskin sur Mythologica

     

    "C’est chez Christine que j’ai découvert ce petit bijou, cristal d’une poésie dont je me sens proche. Voilà bien longtemps que je n’avais lu de science fiction (...). Une lecture qui peut plaire même à ceux qui ne sont pas trop portés sur les sciences, tant le style de Sylvie est d’une évidente simplicité, fruit du mot juste pour la récolte d’un thème universel : celui du regard que nous portons sur les autres, des rencontres qui nous lient ou nous délient." Wictoria sur Des livres et des heures

     

    "Un recueil de nouvelles poétiques qui apporte de la fantaisie et le recul d’autres entités sur les mystères des rencontre qui fonctionne ... ou non !" Taly sur sur Rana Toad

     

    "Un petit recueil de nouvelles légères comme la plume parues de 1985 à 2003, sur le thème de la rencontre et de l’autre. Pas de fracas, pas de démonstratifs, une petite musique se déploie, fort proche de nos préoccupations tout en restant de la SF. Jean-Claude Dunyach, le préfacier, baptise la délicate approche de Sylvie Laîné « le complexe de Wendy ». Rencontre improbable dans un café, plongée dans le cerveau d’autrui, interrogations existentielles sur le corps… S’effeuille en légers frissons." Frédérique Roussel sur Libération

     

    "Un recueil de six nouvelles (dont le prix Rosny 2003 et un inédit) de l’excellente (et trop rare) Sylvie Lainé, qui explore les thèmes de la rencontre et de l’autre. De la SF intelligente et touchante." Solaris 

     

    "Et tiens, juste avant d’écrire ce post, j’ai encore dégusté une fois la première histoire, ma préférée, (bien que Thérapie douce et Rêve d’herbe soient aussi de petites merveilles), la splendide Bulle d’Euze. Il faut voir comment Sylvie Lainé renouvelle le topos increvable de la mystérieuse inconnue attablée au café qu’un jeune homme timide regarde de loin sans oser l’aborder... Les cinq autres sont tout aussi fines, sensibles, intelligentes, maîtrisées. Mieux, émouvantes. Car les mondes parallèles qu’elles évoquent ne sont qu’à quelques millimètres du nôtre. Je ne vais pas chipoter sur les genres, mais à mon sens il s’agit là davantage d’étrange, de fantastique à la Jean Ray, de merveilleux que de pure SF. Ajoutez-y une bonne dose d’humour, une écriture poétique mais poétique sans aucun effet de manche, toute en retenue, et cette façon discrète et miroitante de transfigurer le monde, de le faire basculer en douceur qui a de la grâce et frôle le génie." Magali Duru sur son blog

     

    "Portées par un style simple, tissées d’une douce poésie, les histoires de Sylvie Lainé s’accrochent aux pensées comme des songes tièdes, parfois rassurants, souvent intrigants… La SF et l’humain, voici deux grandes causes immuablement liées. Si vous en doutiez encore, alors n’hésitez plus, offrez-vous ce magnifique recueil d’une auteur sans aucun doute captivante." Christophe Sambre, le site de Khimaira

     

    "La plume de Sylvie Lainé, sans être extraordinaire, est cependant le plus souvent remarquablement sensible et juste, évitant les pièges du pathos outrancier et de l’exercice de style poétique pour privilégier la communication d’émotions authentiques et touchantes. Une jolie performance, assez rare dans le milieu de la SF."  Le blog de Nebal

     

    "Le plus frappant dans ces 6 textes est la générosité et la sincérité qui les habitent. Les rencontres que nous racontent Sylvie sont toujours présentées sans artifice et au plus près de l’émotion afin de souligner la beauté de la découverte et du partage." Le site de Li Cam 

     

    "Le recueil de Sylvie est une merveille, y a rien à jeter." Catherine Dufour sur le forum

     

    "Pourtant ils [Les lecteurs] refermeront cette plaquette avec un étrange sentiment de bien-être, d’apaisement, alors même que certains textes sont durs ou tristes sur le fond. Sans doute est-ce dû à l’écriture, à la fois simple et belle, épurée mais profondément sensible. Il y a aussi -forcément puisqu’il s’agit de rencontres- cet élan a priori vers l’amour. Mais le romantisme n’y est jamais gnian-gnian ni vulgaire ni puéril. Il est à la fois adulte et timide. Ces six petits textes se dégustent comme des bonbons acidulés, avec des parfums différents mais un fort goût de revenez-y." Hervé Thiellement sur le site Yozone

     

    "Les deux nouvelles que j’ai préférées sont les deux histoires d’amour qui ouvrent et ferment le recueil : La bulle d’Euze, dont le traitement est très original (je n’en dis pas plus, il ne faut pas spoiler, mais vous ne regarderez plus jamais da la même manière les jolies femmes solitaires dans les cafés) et Un signe de Setty, qui a reçu le prix Rosny aîné 2003 et qui est une variation sur la virtualité et l’humanité. Bluffant." Le blog de Happy Few