Editions ActuSF
www.editions-actusf.fr

 
Le Marchand de réalités de Simon SANAHUJAS

green  Disponible
Version numérique
Prix de vente : 2,99 €




Couverture : Patrice SANAHUJAS
Préface : Philippe WARD

Parution : novembre 2013

PDF ePub Kindle sans DRM

Le Marchand de réalités

de Simon SANAHUJAS

Dans le Far West, certaines auberges sont plus effrayantes que d'autres. Qu'est-ce qui se cache derrière les murs ?
 
Avec "Le Marchand de réalités", on peut changer la trame du destin, mais à quel prix ?
 
Heureusement "L'Empereur Saint-Nicolas" veille sur nous... Permettra-t-il une nouvelle révolte contre son pouvoir ?
 
Simon Sanahujas est un jeune auteur d’imaginaire français touche à tout. Il manie aussi bien la science fiction que le fantastique et la fantasy. Il s’y montre aussi talentueux pour dénoncer les dérives de nos politiques par le biais de la fiction (« L'Empereur Saint-Nicolas ») que pour nous emmener dans des récits aux accents lovecraftiens (« L'Ère humaine », « Les Tambours de Dark Valley ») ou pour nous plonger dans une fantasy de tous les possibles (« Le Marchand de réalités »). Déjà auteur de plusieurs romans (L'Emprise des rêves, Nereliath, Seuls les Dieux et Suleyman), de carnets de voyage littéraires (À la poursuite de Dracula, Sur la piste de Tarzan) et d'essai (Les Nombreuses vies de Conan), il prouve avec ce recueil qu'il est également un excellent nouvelliste. 

Sommaire

  • Préface de Philippe Ward
  • L’Empereur Saint-Nicolas
  • L’Ère humaine
  • Avec la vie vient l’oubli (inédite)
  • Les Tambours de Dark Valley
  • Le Marchand de réalités
  • Interview de Simon Sanahujas

Bonus

Revue de presse :

 

"Le Marchand de réalités remplit parfaitement son office : faire découvrir Simon Sanahujas au travers de nouvelles diversifiées et de qualité." Lhisbei sur son blog

 

"L'auteur est un connaisseur de Robert Howard et ça se voit, dans sa reprise de tics stylistiques howardiens et de références à la vie de l'homme de Cross Plains. En ce sens, Dark Valley est particulièrement plaisant à lire (...)." Laurent Kloetzer sur son blog