Editions ActuSF
www.editions-actusf.fr

 
Glissement vers le bleu de Robert SILVERBERG, Alvaro ZINOS-AMARO

green  Disponible
Version papier
Prix de vente : 18,00 €




Couverture : Diego TRIPODI
Traduction : Éric HOLSTEIN

Parution : août 2015
Nombre de pages : 264
ISBN : 978-2-917689-87-5

Ce livre est également
disponible en version numérique.

Glissement vers le bleu

de Robert SILVERBERG, Alvaro ZINOS-AMARO

Hey-ho ! Hey-ho ! Écoutez la terrible chanson de la Fin des Temps !
 
777e année du 888e cycle de la 1111e Circonvolution du Neuvième Mandala.
L’univers se refroidit et glisse vers le bleu. Dans l’immensité de l’espace, l’antique berceau de l’Humanité file vers son funeste destin et les Terriens, seuls dans les milliers de galaxies à vivre éternellement, doivent s’habituer à l’idée de leur disparition prochaine.
Mais il est dit qu’un Roi sans Royaume pourrait bien changer le sort de l’univers. Et si c’était Hanosz Prime, qui vient justement d’abandonner ses titres et sa planète pour venir à la rencontre des légendaires seigneurs de la Terre, et trouver la réponse à cette obsédante question : Comment réagit un immortel face à l’imminence de sa mort ?
 
Écrit à quatre mains, Glissement vers le bleu est un conte doux-amer sur la chute de la civilisation humaine. Robert Silverberg, auteur rôdé à tous les exercices de style à qui l’on doit quelques chefs-d’œuvre de la science-fiction tels que Le Cycle de Majipoor, L’Oreille interne ou encore Les Monades urbaines, entraîne dans un jeu de cadavres exquis un Alvaro Zinos-Amaro qui se coule avec bonheur dans ce récit post-moderne teinté d’ironie malicieuse.

Bonus

Revue de presse :

 

Un papier dans Sud Ouest

 

"Néanmoins, tout amateur de cet immense auteur aura plaisir à découvrir cet inédit du grand Bob, une curiosité écrite dans un registre ludique qu’il convient de lire sur le mode de l’évasion et de l’optimisme, comme nombre des récits de l’Age d’or de la SF auxquels Silverberg semble avoir voulu rendre hommage. Un récit de SF intergénérationnel, voire multigénérationnel en quelque sorte." Hervé Lagoguey dans SF Mag n° 90

 

"Un roman plaisant donc, qui amuse souvent, étonne parfois" Bruno Peeters de Phénix-Web

 

"Alors ? Facile de prendre la suite de Bob ? On ne nous dit pas si Zinos-Amaro a beaucoup souffert mais, une fois le livre refermé, il me semble qu’une des impressions qui demeurent est que cela n’était pas difficile. C’est dire si c’est réussi." Noé Gaillard de Daily Books

 

"Les deux parties sont intéressantes. Silverberg met tout en place, nous hameçonne, nous balade, léger ou grave quand il le faut. Et Zinos-Amaro reprend toutes les pistes laissées par son prédécesseur de façon intelligente autant que personnelle. Il fait siens histoire et personnages. Son humour acéré se fait l’écho de celui, plus cabotin, de son co-auteur. (...) Glissement vers le bleu offre plusieurs niveaux de lecture. Je le vois personnellement comme un conte philosophique sur la muabilité des choses et il m’a en tout cas donné à réfléchir." Siana de Vampires et sorcières

 

"Au final (et quel final, on pense vraiment, je me répète, au meilleur de Robert Sheckley et R.A.Lafferty), Glissement vers le bleu convainc et laisse aussi un goût amer dans la bouche : vraisemblablement, il s’agit d’un des derniers textes de Robert Silverberg mais qu’importe après tout : le Mandala continue !" Sylvain Bonnet du Salon Littéraire

 

L'avis de Lorhkan