Editions ActuSF
www.editions-actusf.fr

 

[Sorties] L'Appel du Dragon et Le Posthumain

Nos nouveautés papier sont disponibles dès aujourd'hui en librairie :

 

 

L'Appel du Dragon de Jean-Luc Bizien, une série fantasy ado sans temps morts !

 

 

Une quête initiatique pleine de bravoure et de tolérance.

 

L’Empereur-Mage se fait vieux. Il faut sans tarder préparer la relève et trouver les héros capables de repousser les forces des Ténèbres qui menacent la cité de Selenae. Kaylan, le jeune paysan, Sheelba la belle magicienne et Shaar-Lun, l’intrigant voleur ont décidé de tenter leur chance.

Hélas pour eux, les épreuves sont effroyables. On raconte qu’aucun des derniers candidats n’est ressorti des souterrains de la ville. Pour devenir l’Élu, il faut triompher de redoutables épreuves et affronter ses peurs les plus secrètes.

L’un d’eux parviendra-t-il à se hisser sur le trône et à empêcher le réveil du monstre qui sommeille dans les profondeurs de la terre ?

 

 

Également disponible en numérique

Découvrir un extrait

 

 

 

 

 

 

Le Posthumain, nouveau volume dans « Les Collections de la Maison d’Ailleurs ».

 

 

Le posthumain cherche à réfléchir, par le biais d’exemples tirés de la littérature et du cinéma de science-fiction, au transhumanisme ou, plutôt, à la conception du corps humain qui sous-tend ce vaste mouvement idéologique. En effet, outre sa volonté utopique de révolutionner la nature humaine, le transhumanisme s’appuie sur un modèle théorique — construit à partir de la Renaissance tardive —, qui a dissocié l’homme de son corps et qui a relégué ce dernier à n’être plus qu’un objet d’expérimentation pour les savants et, par conséquent, un brouillon qu’il est possible d’augmenter grâce au body engineering. Les deux articles qui composent ce volume ne visent pas à réfléchir aux dérives d’une science que certains postulent être devenue folle, mais à montrer comment l’imaginaire science-fictionnel, en mettant en scène différentes conceptions du corps, invite les lecteurs et les spectateurs à amorcer une réflexion sur leur identité et leur humanité.