Karim BERROUKA

Karim Berrouka, né le 26 mai 1964, a été chanteur et parolier du groupe punk Ludwig von 88 avant de se lancer dans l’aventure de l’écriture de science-fiction et de fantasy. Il confesse avec humour préférer dans l'imaginaire avant tout « son manque de réalisme », « l’ouverture d’esprit des acteurs du genre » autorisant une liberté de création plus étendu que dans les autres genres, et l’absence de barrière que confère l’imagination.

 

Il a publié deux romans chez Organic et Griffes d’Encre, respectivement Cyclones et La Porte, avant de se résoudre à publier aux éditions ActuSF un recueil de nouvelles dont le titre fait un clin d’œil à Philip K. Dick : Les Ballons dirigeables rêvent-ils de poupées gonflables ? Avec son style délirant, Berrouka entraine son lecteur dans des atmosphères folles aussi bien que sombres, empruntant au passage à la fois à l’Oulipo et au surréalisme.

 

Son imaginaire

« On peut mettre dans un récit des dragons aux commandes de vaisseaux spatiaux, des vampires hémophiles qui dansent le tango avec Jean-Jacques Goldman, une baguette quantique dans les mains d’un septième fils d’un septième fils marmiton orphelin d’un château dont le roi cache un sombre secret, etc. »

Le Grand Banquet d'Hélios
Utopiales 2016
Lancelot
Lancelot
Fées dans la ville