Editions ActuSF
www.editions-actusf.fr

 
Dr Adder de K. W. JETER

green  Disponible
Version papier
Prix de vente : 18,00 €




Télécharger un extrait : PDF


Couverture : Éric HOLSTEIN
Traduction : Michel LEDERER
Postface : René-Marc DOLHEN

Parution : novembre 2014
Nombre de pages : 312
ISBN : 978-2-917689-78-3

Thématiques :

  • Cyberpunk

  • Ce livre est également
    disponible en version numérique.

    Dr Adder

    de K. W. JETER

    « Ce livre vous prend à l’estomac. Je l’ai aimé. Je l’ai adoré. Nos censeurs vont s’égayer en poussant des hurlements quand ils l’auront lu, mais laissez-les crier. » Philip K. Dick
     
     
     
    L.A. est partagé entre d'un côté la Zone-Rat, où échouent les marginaux et les membres du Front de libération, et de l'autre le comté d'Orange, repaire des nantis drogués à leur poste de télévision. Entre les deux, l'Interface, zone neutre où déambulent les putes modelées selon les désirs et pulsions secrètes des clients par le bistouri du Dr Adder, idolâtré par certains, voué aux gémonies par d'autres.
     
    E. Allen Limmit a quitté son Phoenix natal et son Unité de ponte pour vivre lui aussi la grande aventure de L.A. Poussé à rencontrer le fameux chirurgien, il ne se doute pas qu'il va être pris entre les feux croisés du docteur et ceux de son ennemi juré, John Mox, télévangéliste à la tête de l'armée des Forces morales au sein d'une ville à l'âme aussi vérolée que désespérée…
     
    Encensé par Philip K. Dick qui s'est battu pour qu'il soit publié, Dr Adder est devenu un classique. Écrit dix ans avant Neuromancien de William Gibson, ce roman annonce la vague cyberpunk qui changera à jamais la littérature américaine. Trente ans après sa parution, il n'a rien perdu de sa virulence, de sa crudité et de sa pertinence.

    Sommaire

    • Dr Adder
    • Postface de René-marc Dolhen
    • Bibliographie sélective
    • Interview de K.W. Jeter
    • Bibliographie exhaustive

    Bonus

    Revue de presse :

    "Dès le départ, le lecteur comprend très vite pourquoi ce roman a été adoubé par le grand Philip K. Dick."
    Le Bibliocosme
     

    "Ultra-violent, ne reculant devant aucun tabou ni aucune image trash, écrit dans un style percutant, souvent très cru, Dr Adder est un livre coup de latte dans la tronche qui est le miroir d’une Amérique coincée entre ses extrêmes, morale/conservatisme contre perversion/libertarisme, un miroir grossissant/déformant, mais un miroir quand même. (...) Un coup de maître pour un auteur alors âgé de seulement vingt-deux ans." Hervé Lagoguey dans SF Mag n° 88

     

    "« Dr. Adder » ne se raconte pas. Il se lit, et se vit, parce que foutu texte vous prend aux tripes, vous accroche par son style tandis que vous avez la nausée de ce que ça raconte, des charcutages d’Adder, chirurgien débordé, comme investi d’une mission qui le répugne mais qu’il accomplira sans faillir, aux discours lénifiants et haineux de Mox, passés en boucle comme une mauvaise propagande." Nicolas Soffray sur Yozone

     

    "Malgré toute la violence à laquelle nous nous accoutumons plus ou moins bien aujourd'hui, près de quarante-quatre ans après son écriture, la lecture de Dr Adder demeure un électrochoc cérébral à la fois douloureux et jouissif, un type d'objet littéraire que l'on trouve trop rarement au sein de la surproduction actuelle, une oeuvre séminale comme on n'en fait presque plus." Grégory Drake dans Bifrost n° 78

     

    "Attention, roman dérangeant ! Attention, chef-d’œuvre acerbe ! K. W. Jeter, grâce à son Dr Adder, a su mettre son doigt critique sur les deux faces opposées de l’Amérique : l’expression de nos pulsions (sexuelles) inconscientes et la tentative de les réfréner par une religiosité tout aussi déviante." Coup de cœur des librairies suisses Payot

     

    "Entre génie et coup de gueule schizophrénique de K.W Jeter, cette œuvre d'anticipation est frémissante d'un tout indescriptible traduisant sans équivoque les souffrances de notre temps et celles à venir. Un véritable feu d'artifice dans un univers cyberpunk corporatiste déjanté, qui se situe entre horreurs technologiques et curiosités sexuelles à la limite du pathologique. On perd des fois le fil, on le haït parfois de nous faire revenir encore et encore, on le retrouve de temps à autre, puis on saisit le sens et on le magnifie à notre sauce. Un must dans le genre." Kyoeld sur Babelio

     

    "Le véritable sens de la SF est de nous montrer la réalité par son miroir déformant et de nous aider à prendre conscience de nous-même. Et dans ce domaine, Dr. Adder excelle. Une bombe." Ubikson sur Babelio

     

    "[R]emarquable. (...) Un roman prenant, qui détonne entre noirceur et désespoir." Chris sur Phénix-Web

     

    "Dr Adder est une sorte d’allégorie sur la déliquescence sociale, la disneyisation du monde, la folie psychanalytique de l'époque, le fossé qui se creuse entre la jeunesse et le reste de la société dans une Amérique qui connait le LSD, la guerre du Vietnam, la libération sexuelle." Gromovar sur son blog

     

    "Roman cyberpunk, trash, dégoulinant de sexe et d’ordures, traversé de fulgurances gore, « Dr Adder » plaira au lecteur ouvert, qui n’a pas peur de sortir des sentiers battus, et qui n’a pas peur non plus de se frotter à une vision du futur résolument cauchemardesque." Emmanuel Delporte sur son blog

     

    "Reste qu'aujourd'hui, les temps ont changés, et si l'impact n'est plus le même, il est indéniable que Dr Adder est un classique de la SF. Si ces défauts de structure et parfois d'écriture lui ôtent le privilège d'être considérer comme un chef d'œuvre, ce serait une très grande erreur que de le laisser tomber dans l'oubli. Ni le roman, ni l'auteur, trop souvent connu pour ses œuvres alimentaires, ne doivent subir ce destin. Lisez Dr Adder, il mérite de retenir votre attention." Nicolas Winter sur son blog

     

    "(...) mais je sais qu’avec ce Dr Adder, j’ai en face de moi un roman d’un nouveau genre et grand classique maintenant de la contre-culture cyber et punk." Le Bison sur Babelio