Editions ActuSF
www.editions-actusf.fr

 
L'Evangile cannibale de Fabien CLAVEL

green  Disponible
Version papier
Prix de vente : 17,00 €




Télécharger un extrait : PDF


Couverture : Diego TRIPODI

Parution : janvier 2014
Nombre de pages : 312
ISBN : 978-2-917689-58-5

Thématiques :

  • Zombies

  • Ce livre est également
    disponible en version numérique.

    L'Evangile cannibale

    de Fabien CLAVEL

    Aux Mûriers, l’ennui tue tout aussi sûrement que la vieillesse. Matt Cirois, 90 ans et des poussières, passe le temps qu’il lui reste à jouer les gâteux. Tout aurait pu continuer ainsi si Maglia, la doyenne de la maison de retraite, n’avait vu en rêve le fléau s’abattre sur le monde. Et quand, après quarante jours et quarante nuits de réclusion, les pensionnaires retrouvent la lumière et entrent en chaises roulantes dans un Paris dévasté, c’est pour s’apercevoir qu’ils sont devenus les proies de créatures encore moins vivantes qu’eux. Que la chasse commence...
     
    Fabien Clavel, lauréat d’une douzaine de prix et auteur d’une vingtaine de romans, est l’une des voix les plus connues de l’imaginaire. Sa plume caméléon s’adapte à sa volonté d’en explorer tous les sous-genres. Avec L’Évangile cannibale, il revisite le mythe du zombie et du survival dans un roman court, rythmé et caustique.

    Sommaire

    Bonus

    La sélection zombie de Fabien Clavel avec la bande-son de L'Evangile cannibale.

     

    Fabien Clavel dans la salle 101

     

    Une interview sur My Zombie Culture.

     

    Revue de presse :

     

    Un article dans Sud Ouest

    L'Evangile cannibale dans Lanfeust Mag

    Coup de coeur de la librairie Co Libris

    Dans la sélection de la librairie Monet

    La chronique dessinée de Sita

    Sur le blog Océan de pages

     

    "L’Evangile cannibale fait changer l’horreur de camp et propose une nouvelle variante du roman de zombies. C’est à découvrir." Dionysos du Bibliocosme

     

    "L'Évangile cannibale est un récit atypique, tant dans son fond que dans sa forme. (...) Assurément, on ne ressort pas de ce livre de la même manière qu'on y est entré. L'histoire est rapide, nerveuse et brutale. Mais tellement plaisante à lire !" Aranae sur son blog

     

    "Un roman au ton très noir et résolument nihiliste avec un humour carrément amer et décalé [.] "L'évangile cannibale" est un roman qui m'a positivement surpris d'autant que je me voyais l'abandonner après quelques pages. Cela démontre la force d'écriture de Fabien Clavel ainsi que sa capacité à mettre de l'originalité dans la thématique zombies tout en ajoutant des thématiques et critiques biens vues (vieillissement, éternelle jeunesse, etc.)." Julien le Naufragé volontaire

     

    "L’Evangile Cannibale fut une lecture vraiment atypique et dérangeante. Ce livre m’a secouée. Je me suis interrogée, aussi. Comme souvent avec les questions de survie. Une plume intéressante, qui n’hésite pas. En rien." Doris Facciolo sur son blog

     

    "Attention, ovni littéraire complètement déjanté en approche. Parce que ce qu’on vous propose avec ce livre, c’est ni plus ni moins qu’une bande de petits vieux grabataires affrontant une apocalypse zombie. Le pari a de quoi dérouter et pourtant, on se prend complètement au jeu." Melusine sur son blog

     

    "Un roman plein de pêche, plus intelligent qu'il n'y paraît, qui dénonce au passage le traitement honteux que l'on réserve parfois à nos anciens et notre société de consommation. De l'humour noir à l'état brut !" Coup de coeur de la librairie Le Neuf

     

    "Fabien Clavel réussit à ménager un bon suspense (on ne sait vraiment pas comment les choses vont tourner) et livre ici un bon roman, iconoclaste à souhait, qu’on ne peut que recommander." Sylvain Bonnet sur Phénix-Web

     

    "Ce qui compte c'est le regard sur les humains et la gageure de Fabien Clavel : se mettre à la place d'un vieux. C'est réussi, les humains sont justes, à peine un peu exagérés - mais les effets de l'âge sont incontournables." Noé Gaillard de Murmures

     

    "Un très bon roman de zombie, qui tout en ne manquant pas de rendre hommage au genre au travers de scènes ou de certains de ses personnages offre un angle original. La plume de Fabien Clavel se montre tour à tour drôle, acerbe ou horrifique et vraiment plaisante à lire." Elessar sur son blog

     

    "Roman bien plus fin qu'il n'y paraît, L’Évangile cannibale juxtapose avec à propos des zombies incarnant la décadence corporelle poussée à l'extrême et de vieux grabataires. L'auteur décrit dans sa première partie l'effrayant quotidien d'une maison de retraite et pointe du doigt la façon dont notre société gère la vieillesse et l'isolement des personnes âges. Plus loin, c'est la société de consommation qui en prend plein les dents. A quoi bon voler des écrans plats au cours d'une invasion zombie ? Bref, voici un petit OLNI à ne pas rater, un joli coup de cœur pour bien démarrer l'année." Manuel Beer dans Bifrost n° 74

     

    "Course-poursuite entre des vieux qui ont un pied dans la tombe et des créatures qui semblent en sortir, L’évangile cannibale est un roman glaçant, drôle et terrifiant, tout ça d’un coup! Au programme morts violentes, bâchage entre vieux, (mauvais) traitement des personnes âgées et mysticisme, L’évangile cannibale, s’il n’est pas à mettre entre toutes les mains, sera dévoré en un instant et trottera derrière vous pendant longtemps!" Marcelline d'Un dernier livre

     

    "En bref, nous avons une histoire totalement originale dans le domaine des invasions zombies, avec des personnes âgées dans le rôle des survivants, nous offrant ainsi de l’action différente de d’habitude, de nombreux retournements de situation, de la réflexion, de la folie et de l’humour, le tout écrit avec un très bon style et des personnages très bien travaillés bien que n’étant pas attachants. Un livre à ne pas manquer !" Garlon de Lire ou mourir

     

    "Avec « L’évangile cannibale », Fabien Clavel frappe fort, là où ça fait mal. (...) Finalement Sa Majesté des mouches n’est pas loin. Une bonne découverte !" Nymeria sur son blog

     

    "Le style est acéré, sans fioriture. Pas de complaisance pour nos héros grabataires, et aucune illusion : à quoi vous attendiez vous de vieux évoluant dans un décor d’apocalypse et entourés de zombis. Non mais franchement !" Sur le blog d'Unwalkers

     

    "Avec « L'évangile cannibale » Fabien Clavel signe un roman post-apo d'une grande originalité et qui n'hésite pas à malmener les codes du genre, le tout pour le plus grand bonheur du lecteur qui se laisse prendre au jeu avec enthousiasme. Paris, des zombies, des vieux, du gore, du cynisme... : un sacré cocktail que l'auteur a dosé à la perfection et auquel on voudrait bien encore goûter !" Elodie Carré dans La Tête en l'Ere

     

    "Un roman qui se lit vite, et d’où l’on ne sort pas indemne, voici encore un livre de qualité tout en restant original, que la maison d’édition ActuSF nous propose, et cela pour notre plus grand bonheur. Je n’ai qu’un conseil, lisez-le !" Charlotte de la librairie Trollune

     

    "Fabien Clavel (... ) signe effectivement avec « L’évangile cannibale » un récit post-apocalyptique aussi ébouriffant que férocement satirique. (...) Le tout donne un épatant petit roman qui flatte autant notre sens de l’humour et notre soif de suspense que notre orgueil franchouillard : extrêmement divertissant !" arakasi28 sur son blog

     

    "Drôle et décalé, ce livre ravira les amateurs de romans de survie en milieu hostile… s’ils ont le cœur bien accroché !" Coup de coeur de la médiathèque Cap de Gascogne

     

    "Et quand enfin tout cela s’arrête, on pourra reprendre son souffle, fermer les yeux. Laisser échapper un "whaaou" de respect mêlé de soulagement. Lâcher un merci à Fabien Clavel de nous avoir secoué comme ça, violemment sur la forme, intelligemment sur le fond, pendant quelques heures d’une lecture intense et dérangeante." Nicolas Soffray de la Yozone

     

    "Malgré ce récit qui paraît être un divertissement pure au 42ème degrés et bien on se réjouit de lire une telle distraction avec une plume aussi subtile et ceci dans la bouche d'un vieux débris acariâtre qui ne manque ni de finesse d'esprit ni de lucidité quoi que ..." Cornwall sur son blog

     

    "Tout ces petits vieux qui vivent leur évasion du mouroir comme une seconde naissance et qui malgré les conditions très précaires de leur aventure se prennent pour les sauveurs de l’humanité. C’est à la fois drôle, pathétique voir même parfois émouvant. Et j’ai surtout aimé le héros et narrateur, Matt Cirois, odieux et détestable, un tantinet paranoïaque, parfois nostalgique, parfois tête de con, un concentré d’humour noir à lui tout seul." Emma Globine sur Zombie Parade

     

    "Bref, un roman extrêmement efficace, très visuel, qui ne renouvellera pas le genre (mais est-ce vraiment encore possible ?), mais saura vous procurer un plaisir de lecture certain. Voire plus si vous êtes réceptif aux autres références, culturelles et religieuses, glissées par Fabien Clavel dans ces pages." Bruno Para sur Noosfere

     

    "Un roman peu banal sur un thème rabaché: des vieux tentent de survivre à une attaque de zombies! On commence par rire de cette histoire contée par un vieux qui ferait rougir Tatie Danièle, puis le malaise grandit et on plonge dans un roman d'horreur plus psychologique. Clavel maîtrise son texte et nous fait trembler!" Coup de coeur de la Fnac Bercy

     

    "Matt Carois, plus de 90 ans, et plusieurs autres petits vieux, sortent de leur maison de retraite après une quarantaine pour découvrir un Paris vide infesté de zombies. Commence alors une sacré aventure ! Drôle, caustique, jouant avec les codes du genre, on passe un agréable moment de lecture ! Que demander de plus !" Coup de coeur de la Fnac Saint-Lazare

     

    "Avec « L’évangile cannibale » Fabien Clavel signe un roman post-apo d’une grande originalité et qui n’hésite pas à malmener les codes du genre, le tout pour le plus grand bonheur du lecteur qui se laisse prendre au jeu avec enthousiasme. Paris, des zombies, des vieux, du gore, du cynisme… : un sacré cocktail que l’auteur a dosé à la perfection et auquel on voudrait bien encore goûter !" Boudicca sur son blog

     

    "En bref et pour résumer, l'Evangile Cannibale est une Farce Zombiesque remplie d'humour noir qui oppose deux catégories de non-morts. Si on rit de bon cœur au départ, appréciant la répartie d'un vieux qui ferait passer Tatie Danièle pour un ange, tout finit par s'assombrir fortement et le roman se transforme bien vite en une œuvre d'horreur psychologique. Fabien Clavel maîtrise son texte parfaitement et nous procure une bien vive sensation de terreur très référencée et au questionnement sociologique et métaphorique bienvenue (et propre au genre). Une œuvre à lire donc mais qui ne plaira pas aux plus sensibles !" StepH sur son blog

     

    "Attention les yeux, cette critique va être dithyrambique ! Le pitch de base est très original, un groupe de vieux échappés d'un hospice se retrouve face à des zombies, c'est du jamais lu ! (...) Bref : un roman génial !" TomatoKetchup sur Babelio

     

    "Hilarant. Une histoire de vieillards grabataire s qui fuient des zombies en fauteuil roulant. A lire au second degré bien évidemment." Olivier sur Amazon

     

    "Pour résumer, L’Évangile cannibale de Fabien Clavel chez ActuSF est un roman post-apocalyptique étonnant : partant d'une idée improbable, il est bien construit, prenant, parfois drôle, souvent noir et pessimiste. Son narrateur particulièrement détestable et son point de vue biaisé donnent tout son sel à cette histoire rapide à lire, moins à digérer. Tout à fait recommandable." Lune sur son blog

     

    "L'évangile cannibale a tout pour devenir un roman culte, que ce soit son côté road-movies du troisième âge en fauteuils roulants ou celle de zombies surgissant de nulle-part, mais aussi pour sa narration sans dentelle et forcément très orale ! Un étrange paradoxe que ce roman qui parvient donc à faire du neuf avec des créatures maintes-fois utilisés et une bande de vieillard en guise de héros. Fabien Clavel réussit donc très bien cette nouvelle oeuvre !" Stegg de Psychovision

     

    "L’évangile Cannibale est donc un roman qui se lit très vite et avec un certain plaisir tant nous sommes interpellés par les saloperies débitées par l’auteur tout au long de son ouvrage et tant l’histoire est, au travers de ses personnages, originale. Un livre zombie à ne pas mettre entre toutes les mains. Et probablement pas entre celles de votre mamie chérie." Squeletor sur My Zombie Culture