Editions ActuSF
www.editions-actusf.fr

 
Chansons de la Terre Mourante (2e volume) de Neil GAIMAN, Lucius SHEPARD, Tanith LEE, John C. WRIGHT, Tad WILLIAMS, Matthew HUGHES, Elizabeth MOON, Paula VOLSKY

green  Disponible
Version papier
Prix de vente : 19,00 €




Anthologiste: George R. R. MARTIN, Gardner DOZOIS
Couverture : Andrew BRASE
Traduction : Emmanuel CHASTELLIÈRE, Pierre-Paul DURASTANTI, Célia CHAZEL, Éric HOLSTEIN, Florence DOLISI, Jean-Daniel BRÈQUE, Patrick DUSOULIER

Parution : octobre 2013
Nombre de pages : 432
ISBN : 978-2-917689-54-7

Ce livre est également
disponible en version numérique.

Chansons de la Terre mourante - 2

Chansons de la Terre Mourante (2e volume)

de Neil GAIMAN, Lucius SHEPARD, Tanith LEE, John C. WRIGHT, Tad WILLIAMS, Matthew HUGHES, Elizabeth MOON, Paula VOLSKY

La Terre se meurt. Dans un futur lointain, l’agonie du soleil hypothèque l’avenir des humains qui ont oublié la technologie au profit de la magie. Dans cette ambiance de fin de partie, les derniers héros de l’humanité s’appellent Cugel ou Rhialto, T’saïs ou Pandelume. Ils sont mages ou voleurs, bretteurs ou escrocs, flamboyants et désespérés, et ils revivent, 60 ans après leur naissance, sous la plume des plus grands noms de l’Imaginaire.
 
En commençant le cycle de La Terre Mourante au début des années 1950, Jack Vance ne se doutait sans doute pas que ce cycle de fantasy influencerait des générations d’écrivains. George R. R. Martin et Gardner Dozois ont réuni Neil Gaiman, Tanith Lee, Tad Williams ou bien encore Lucius Shepard pour lui rendre hommage le temps d’une nouvelle.

Sommaire

  • "Evillo l’ingénu" de Tanith Lee (tradutrice : Florence Dolisi)
  • "Les Traditions de Karzh" de Paula Volsky (traductrice : Célia Chazel)
  • "La Tragédie lamentablement comique (ou la comédie ridiculement tragique) de Lixal Laqavee" de Tad Williams (traducteur : Emmanuel Chastellière)
  • "La Proclamation de Sylgarmo" de Lucius Shepard (traducteur : Jean-Daniel Brèque)
  • "Gorlion d’Almérie" de Matthew Hughes (traducteur : Patrick Dusoulier)
  • "Incident à Uskvosk" de Elizabeth Moon (traducteur : Pierre-Paul Durastanti)
  • "Guyal le Conservateur" de John C. Wright (traducteur : Emmanuel Chastellière)
  • "Invocation de l’incuriosité" de Neil Gaiman (traducteur : Eric Holstein)

Bonus

Revue de presse :

 

Chansons de la Terre mourante 2 dans Lanfeust Mag

 

"Ce deuxième volume ne dépare pas le premier, que ce soit par les auteurs ou par la qualité des textes, qui évoquent tous avec talent l’univers de Vance." Georges Bormand sur Phénix-Web

 

"Le meilleur texte est incontestablement celui de Lucius Shepard, intitulé La proclamation de Sylgarmo. On y suit un vieux guerrier, cousin de Cugel, poursuivre, jusqu’au bout du monde et presque des temps, son regrettable parent en compagnie d’une femme combattante prénommée Drew. Shepard développe ici un style riche et imagé qui se rapproche fort de celui de Vance. On y retrouve la gouaille de l’original, y compris dans les notes de pages qui sont à la fois cruelles et hilarantes. Sûrement, dans ce volume, le texte qui évoque le mieux l’original. Superbe." Gromovar sur son blog

 

"Au final, ce second volume semble plus légers et plus exotique que le précédent en utilisant pourtant le même univers et le même type de personnages. Les deux premiers volumes ont donc des différences, mais on y retrouve pourtant la même qualité et la même adoration envers ce créateur qu'a été Jack Vance. Les auteurs de cette anthologie se sont donc emparés de son univers avec beaucoup de respect et de talent." Stegg de Psychovision

 

"L’ouvrage se clôt par ce qui constitue sans aucun doute la nouvelle la plus originale de l’anthologie (« Invocation de l’incuriosité ») dans laquelle Neil Gaiman propose pour une fois de faire un pont entre notre monde et celui de la Terre mourante.

Une seconde anthologie dans la droite lignée de la première et qui rend un bien bel hommage à ce grand monsieur qu’était Jack Vance." Boudicca sur le blog Bibliocosme