Editions ActuSF
www.editions-actusf.fr

 
La Digitale de Alfred BOUDRY

red Epuisé
Version papier
Prix de vente : 9,10 €


Couverture : Owen FREEMAN

Parution : février 2010
Nombre de pages : 184
ISBN : 978-2-917689-20-2

Thématiques :

  • Novella
  • Polar
  • Science-Fiction
  • La Digitale

    de Alfred BOUDRY

    Arrêt de commercialisation. Ce titre n'est à présent plus disponible.

     

    La journée s’annonçait tranquille pour Alix S. Grey, détective dotée d’un caractère bien trempé... C’était sans compter sur la visite d’un inconnu apparemment décidé à mourir sur son parquet, ni sur l’arrivée simultanée d’une invitation à une mystérieuse soirée et d’un échantillon de parfum aux effluves mythologiques.

    « Une coïncidence, ça ne veut rien dire ; deux coïncidences, ce n’est qu’une coïncidence ; trois coïncidences, c’est le début des emmerdes. »

    Mêlant l’humour noir et la satire sociale, La Digitale est un polar futuriste dynamique et passionnant qui divertit autant qu’il questionne le monde actuel.

    Auteur et animateur de La Bibliothèque nomédienne, traducteur de James Flint et Jeff Noon, Alfred Boudry est également auteur et metteur en scène de théâtre et traducteur de manuels d’informatique, de règles de jeux de société et de mémoires scientifiques. Expert en interstices où il se glisse pour parvenir à des fins qui ne sont jamais dernières, quand il n’y a rien à voir au cinéma ou qu’il n’a plus rien à lire, il anime divers ateliers d’écriture visant à mettre l’imagination de chacun au pouvoir de tous.

    Bonus

    Revue de presse :

     

    "Un super roman très efficace qui nous remémore les anciens polars et glisse quelques références aux pères fondateurs du roman policier et de la SF, clins d’œil à la chaîne pour amateurs de roman noir et d’anticipation cumulé. (...) sérieusement j’ai trouvé ça super, Alix est très attachante et je n’aurais demandé que de suivre d’autres de ses aventures en compagnie de sa sœur débonnaire qui fait une apparition fugitive ou plutôt "digitive" à la fin du roman. S’il te plait monsieur Boudry raconte nous encore une histoire !" Un autre avis le blog de l’Autre Tigre

     

    "Je viens de finir la DIGITALE, et j’ai passé un très bon moment. Si, effectivement, la fin semble trop abrupte, c’est surtout par ce qu’on aurait aimé en avoir plus... Le ton est tout de suite sympathique, avec un récit à la première personne qui donne une ambiance "roman noir" parfaitement adaptée au récit. Vivement une récidive de A. BOUDRY !!! " Jacques MARTEL sur le forum d’Actusf

     

    "La Digitale demeure un livre marquant et jubilatoire, qui se lit d’une traite. De plus, sous le vernis d’un très bon divertissement, se cache une critique de notre société et de son système punitif : ce roman réussi n’est pas si anodin qu’il y paraît." Gaëtan Driessen sur Noosfere

     

    "Un court roman bien mené, avec un style familier savoureux qui n’est pas sans rappeler les dialogues à la Audiard. Etrange décalage entre la violence des faits et l’humour latent du texte, qui trouve son explication dans le twist final. Un texte très plaisant et une bonne surprise." Efelle sur son blog

     

    "On est vraiment enchanté par ce polar SF mené tambour battant, avec une verve à rendre jaloux le plus inspiré des humoristes. Les aphorismes et les bons mots abondent tout en dessinant, l’air de rien, les contours d’un futur peu engageant, sur fond de catastrophe climatique naturelle qui, autour du thème du contrôle mental, n’hésite pas à fustiger les travers de notre société, de la politique du flicage à celui du profit et du gaspillage des ressources planétaires. Alfred Boudry est sans concession, mais toujours avec un humour mordant voire bon enfant. [Il] a réussi là un petit bijou d’humour et d’aventure qu’on a du mal à refermer avant la fin" Claude Ecken dans l’Ecran Fantastique

     

     

    "On se laisse prendre par ce polar futuriste aussi haletant qu’un classique du roman noir et bousculer par la conclusion-épilogue." Georges Bormand sur PhénixWeb

     

    "Voilà donc un roman digne d’un morceau de rock, musique dont il est aussi question dans l’histoire, au rythme soutenu et au style très rentre-dedans mais écrit avec subtilité et beaucoup d’humour, qui offre même un coté défoulant, permettant de sortir de la grisaille quotidienne tout en nous plongeant dans un avenir peu radieux et une histoire assez sombre. Un véritable tour de force que réussit là l’auteur ! Bref, si un monde peu enchanteur, une enquête menée à toute allure et des histoires de familles particulièrement complexes avec des complots plus retors les uns que les autres et un élément science-fictif plus surprenant encore vous dit, alors La Digitale est un roman fait pour vous, ça devrait même être une excellente découverte ! Pour faire simple, La Digitale, c’est bon, mangez-en !" Stegg sur Psychovision

     

    "Alfred Boudry vient de publier son premier roman, La Digitale, aux éditions Actusf. Un “polar futuriste” décalé au ton impertinent." Alice Rolland dans La Gazette de Montpellier

     

    "Polar futuriste mené à fond de train par Alfred Boudry, La Digitale se dévore littéralement. (...) Très fortement marqué, il suscitera les réactions les plus vives mais a en tout cas remporté mon adhésion massive. Difficile d’en révéler plus sur ce court roman policier aux accents rock sans en déflorer l’intrigue, mais en tout cas une rencontre à ne pas manquer." Jacques-Erick Piette sur Khimaira

     

    "Les véritables polars SF sont suffisamment rares pour être signalés mais si en plus ils sont de qualité je pense sincèrement qu’il faut en parler. Car mêler deux genres n’est jamais simple : l’intrigue d’un polar peut parfois s’adapter assez difficilement aux contraintes de la SF. Dans le cas de La Digitale, Alfred Boudry parvient à créer un univers, un personnage charismatique et à faire en sorte que le lecteur ait vraiment envie de le suivre de A à Z. Ce n’est pas rien… La Digitale est l’un des deux sorties de ce début d’année pour les éditions ActuSF et la qualité est une fois de plus au rendez-vous. Polar saignant et intriguant à souhait, novella de science-fiction avec un univers entier créé pour ses besoins, texte rare de part sa qualité. Ce sont là les trois éléments qui définissent le plus efficacement ce texte. S’il est une chose que l’on pourrait souhaiter à partir de maintenant ce serait qu’Alfred Boudry nous régale encore souvent avec ses idées surprenantes mais au combien attirantes… " Deuskin sur Mythologica