Les Questions dangereuses

Disponible Disponible

Livre numérique
Parution : janvier 2019

Prix de vente : 1,99 €

Existe aussi en papier.

Les Questions dangereuses

1637 : Qui a assassiné le docteur Lacanne, en plein château de Déversailles ? Pour connaître la réponse à cette question, le mancequetaire Thésard de la Meulière, son libram à la main, est prêt à résoudre les énigmes les plus perfides... jusqu’aux confins de l’indicible.

 

Romancier émérite, Lionel Davoust navigue aussi bien dans les eaux du polar (pour la série Léviathan) que celles de l’imaginaire et notamment de la fantasy (La Messagère du Ciel, prix Elbakin.net, ou bien encore Port d’âmes). Avec Les Questions dangereuses, dans une édition complétée d’une longue interview, il nous offre un récit haut en couleur dans lequel la moindre énigme peut vous coûter la vie...

 

"Messieurs, si c’est un mancequetaire que vous cherchez, vous l’avez trouvé ! Allez-vous maintenant sortir de l’ombre ou faut-il que j’y aille vous quérir ?"

Revue de presse :

 

"Les Questions dangereuses est une novella de fantasy totalement réjouissante à la prémisse originale et à la richesse inattendue, qui se lit vite malgré son style précieux. Qui plus est, Lionel Davoust parvient, malgré le nombre de pages limités, à dépeindre des personnages et un univers suffisamment complexes que le lecteur n’est pas laissé sur sa faim, ce qui est souvent le reproche fait au texte court." Sur le blog Lilitherature

 

"Un texte qui vaut vraiment le détour et qui rappelle que l’auteur excelle dans le format court. Les mots plus forts que les armes, quelle belle idée pour tout amateur de lecture, d’imaginaire !" Sur le blog de Au pays des Cave Trolls

 

"J’ai lu ce texte court d’une traite, embarquée dans le style littéraire de l’auteur. (...) J’ai passé un excellent moment et je ne peux que vous recommander chaudement cette lecture." Sur le blog d'Ombrebones

 

"Lionel Davoust a réussi à créer un univers passionnant, des personnages attachants et une chute surprenante en ajoutant une pointe de fantasy lovecraftienne." Sur le blog Mots Silencieux

 

"Dans ce livre, la pointe de l’épée est remplacée par une langue acérée et force est d’avouer que le piquant des coups portés reste intact. Tous les amoureux des bons mots trouveront un plaisir indéniable à découvrir les saillies d’esprit qui constituent ce texte." Sur le blog Un rat des villes

 

"Si j’ai beaucoup aimé l’histoire, j’ai trouvé que l’entretien de l’auteur amenait une nouvelle lumière sur ce texte. Des références expliquées, des choix également, le contexte d’écriture… Mais aussi des explications sur le métier d’écrivain, de traducteur, des méthodologies de travail, tout cela sur un ton léger et amusant (...)" Sur le blog de Livraisons littéraires

 

"(...) j’ai pris mon pied du début à la fin ! Entre une novella rythmée, sans tension majeure mais avec un réel intérêt littéraire et linguistique, et une interview riche d’intérêts, d’explications et d’humour, on passe un agréable moment en compagnie de l’auteur et ses personnages." Sur le blog de La rivière des mots

 

"En un texte court, Lionel Davoust parvient à montrer la violence et le pouvoir que peuvent avoir les mots, en transposant leur force dans un univers de Fantasy assez barré et original." Sur le blog des Chroniques du chroniqueur